ANGOP - Angola Press de Nouvelles Angola PressANGOP - Angola Press de Nouvelles Angola Press

Aller à la page d'accueil
Luanda

Max:

Min:

Accueil » Nouvelles » Politique

21.10.2019 - lun. : 18'48 - Mise à jour 21.10.2019 - lun. : 18'48

La Cour des comptes intensifie le contrôle des fonds publics

Luanda - Une nouvelle procédure de vérification baptisée « contrôle concomitant » sera instaurée en Angola par la Cour des comptes, dès l'année 2020.

Envoyer par email

Pour partager cette nouvelles par courriel, veuillez remplir les informations ci-dessous et cliquez sur Envoyer

Réviser

Pour signaler des erreurs dans les textes des articles publiés, de remplir les informations ci-dessous et cliquez sur Envoyer

1 / 1

Rencontre méthodologique du personel de la Cour de Comptes

Photo: Clemente dos Santos

Présidente de la Cour de Comptes, Exalgina Gamboa

Photo: Clemente dos Santos

Assurer le suivi d’exécution des actes et des contrats avant d’être conclus, à travers des enquêtes et des écoutes de nature opérationnelle, tel est le but de la mise en place de cette nouvelle procédure.

Intervenant lundi, à Luanda, dans une réunion méthodologique de cadres, la présidente dudit tribunal, Exalgina Gamboa, a affirmé que la procédure (le contrôle) s’inscrit dans la révision de la Loi organique de la Cour des comptes, qui introduit des changements structuraux et des nouvelles compétences.

Il s’agit d’un pas vers le perfectionnement du système de contrôle de fonds publics, soit une assurance contre les crimes de corruption, a-t-elle ajouté devant les spécialistes nationaux et étrangers invités à cette réunion, qui se tient du 21 au 25 octobre 2019.

Ces défis sont étroitement liés à l’objectif stratégique de la restauration du système intégré de gestion et de numérisation des dossiers de la Cour des comptes.

L’ère numérique ne correspond plus au système manuel ni à la bureaucratie existante dans la Cour des comptes, d’où la nécessité d’un changement de paradigme.

Exalgina Gamboa a souligné que le changement visait à placer la Cour des comptes au même niveau que d’autres institutions supérieures de contrôle et alignés aux outils modernes internationaux.

Lié au Plan stratégique de la Cour des comptes, la nouvelle procédure a regroupé trois documents qui complètent la définition des objectifs et des priorités des quatre prochaines années, notamment le Plan Directeur des Ressources Humaines, des Technologies  de l’Information (TIC) et de Communication et Image.

La Cour des comptes, seule, ne pourrait pas exercer convenablement le contrôle, d’où elle nécessite l’appui de l’Assemblée Nationale (Parlement), des Tribunaux, du Bureau du Procureur Général de la République (PGR),  et de l’Inspection Générale de l’Administration de l’État (IGAE).

Lire aussi
  • 20/10/2019 12:21:09

    La secrétaire d'État constate la situation des reclus

    Luena - La secrétaire d'État aux Droits de l'Homme et à la Citoyenneté, Ana Celeste Januário, s'est dit samedi à Luena, préoccupée de constater que sur les plus des 300 détenus dans la prison locale, la majorité était jeune.

  • 20/10/2019 11:52:20

    Le Chef de l'État regagne Luanda

    Luanda - Le Président de la République, João Lourenço, a regagné samedi (19) soir Luanda, en provenance de la province de Bié, où il a effectué une visite de travail de deux jours, visant à impulser la résolution des problèmes les plus brûlants de la région, en particulier dans les domaines économique et social.

  • 19/10/2019 14:56:57

    Bié augmente la distribution d'eau potable

    Cuito - Un système de collecte, de traitement et de distribution d'eau destiné à 5 000 familles de la ville de Cuito, dans la province de Bié, a été inauguré samedi par le Président de la République, João Lourenço.