ANGOP - Angola Press de Nouvelles Angola PressANGOP - Angola Press de Nouvelles Angola Press

Aller à la page d'accueil
Luanda

Max:

Min:

Accueil » Nouvelles » Politique

31.10.2019 - jeu. : 16'18 - Mise à jour 31.10.2019 - jeu. : 16'18

Arrivée du vice-président angolais à Gaborone pour l'investiture du président botswanais

Gaborone (Envoyés spéciaux) - Le vice-président de la République d'Angla, Bornito de Sousa, est arrivé jeudi à Gaborone, où il va représenter l'Angola à la cérémonie d'investiture du président élu du Botswana, Mokgweetsi Masisi.

Envoyer par email

Pour partager cette nouvelles par courriel, veuillez remplir les informations ci-dessous et cliquez sur Envoyer

Réviser

Pour signaler des erreurs dans les textes des articles publiés, de remplir les informations ci-dessous et cliquez sur Envoyer

Chegada do vice-presidente Bornito de Sousa ao Botswana

Photo: Francisco Miúdo

À son arrivée à l'aéroport Sertse Khama de Gaborone, le vice-président a été reçu par le ministre des Ressources minérales, de la Technologie et de la Sécurité énergétique du Botswana, Mametla Masire, par l'ambassadrice d'Angola, Beatriz Morais, et de hauts responsables diplomatiques.


Bornito de Sousa, qui représente le chef de l'État angolais, João Lourenço, se joint aux autres dirigeants africains également invités à cet événement qui se déroulera samedi au pavillon polyvalent de l'Université du Botswana, qui peut accueillir environ 4 000 personnes.


Plus de 3 000 personnes devraient assister à la cérémonie d'investiture du président Mokgweetsi Masisi, qui a été élu pour un nouveau mandat de cinq ans et devrait relever les défis de maintenir la stabilité politique et économique de cet État membre de la Communauté de développement de l'Afrique australe (SADC).

Aux élections générales du 23 octobre, Mokgweetsi Masisi, 58 ans, a été élu pour un nouveau mandat de cinq ans après que son parti (PDB) ait été déclaré vainqueur avec plus de 51% des voix. La force politique PDB au pouvoir depuis l'indépendance en 1966.

Mokgweetsi Eric Keabetswe Masisi est devenu président du Botswana en avril 2018 à la suite de la démission de son prédécesseur, Ian Khama, conformément à la Constitution, qui limite le mandat des chefs d'État à dix ans.


Les élections générales de 2019 au Botswana ont été considérées comme les plus difficiles de l'histoire du pays en raison du conflit interne au sein du parti au pouvoir entre l'ancien président Ian Khma, 2008 et 2018, et son ancien vice-président, Mokgweetsi Masisi.

Lire aussi