ANGOP - Angola Press de Nouvelles Angola PressANGOP - Angola Press de Nouvelles Angola Press

Aller à la page d'accueil
Luanda

Max:

Min:

Accueil » Nouvelles » Politique

06.01.2020 - lun. : 10'43 - Mise à jour 06.01.2020 - lun. : 10'43

Le Président de la République demande un soutien extérieur pour lutter contre la corruption

Benguela - Le Président de la République, João Lourenço, a appelé dimanche à une coopération internationale dans la lutte contre la corruption et l'impunité en Angola.

Envoyer par email

Pour partager cette nouvelles par courriel, veuillez remplir les informations ci-dessous et cliquez sur Envoyer

Réviser

Pour signaler des erreurs dans les textes des articles publiés, de remplir les informations ci-dessous et cliquez sur Envoyer

Le Président angolais, João Lourenço reçoit en audience son homologue de la RDC, Félix Tshisekedi

Photo: Cortesia da Presidência da República.

L'appel du Chef de l'Etat est exprimé dans un communiqué de presse, diffusé à l'issue d'une rencontre avec son homologue de la République démocratique du Congo (RDC), Félix Tshisekedi, dans la province de Benguela.
 

João Lourenço a souligné le respect du principe du respect de la séparation des pouvoirs et a assuré que l'Exécutif angolais n'interfère pas avec l'action de la justice.


La note précise que les chefs d'État considéraient qu'il y avait une grande magnanimité de la part de l'État angolais, établissant un délai de grâce de six mois en vertu de la loi 9/18 du 26 juin, sur le rapatriement des ressources financières, possibilité inutilisée en temps voulu.

Selon le document de dix points, les hommes d'État indiquent qu'un an après la fin de ce délai de grâce, l'État angolais avait toute la légitimité pour utiliser les moyens juridiques, diplomatiques et autres qu'il jugeait nécessaires pour défendre les intérêts du pays.
 

Il s'agit de mécanismes juridiques visant à garantir "le rapatriement effectif des capitaux placés illicitement hors du pays et à prévoir le recouvrement des avoirs sur le territoire national, en vertu de la loi n ° 15/18 du 26 décembre portant sur la perte prolongée de actifs et rapatriement coercitif des capitaux ".

Le document souligne que le meilleur moyen pour les personnes ciblées sera la collaboration maximale avec les autorités compétentes de l'État et la justice angolaise.

Dans un autre domaine, João Lourenço et Félix Tshisekedi ont réaffirmé leur engagement à poursuivre le processus de transition politique dans leurs pays respectifs, pacifiquement et harmonieusement, dans l'intérêt des deux peuples.

Lire aussi
  • 30/12/2019 17:18:00

    João Lourenço part en vacances

    Luanda - Le Président de la République d'Angola, João Lourenço, a quitté ce lundi après-midi la ville de Luanda pour passer quelques jours de vacances à l'intérieur du pays, selon un communiqué de la Maison civile.

  • 30/12/2019 14:52:27

    Le Président de la République inaugure le centre de contrôle des incidents dans le pays

    Luanda - Le Président de la République, João Lourenço, a inauguré ce lundi, à Luanda, le Centre intégré de sécurité publique (CISP), une plateforme technologique pour répondre, dans les brefs délais, aux demandes des citoyens en cas de perturbation d'ordre public et de catastrophes.

  • 30/12/2019 13:21:19

    Le secrétaire d'État veut dynamiser l'entreprenariat culturel

    Luanda - Le secrétaire d'État aux Industries créatives du ministère de la Culture, João Pedro da Cunha Lourenço, a considéré lundi comme priorité de son action la promotion de l'entreprenariat culturel, afin de contribuer au développement économique du pays.