ANGOP - Angola Press de Nouvelles Angola PressANGOP - Angola Press de Nouvelles Angola Press

Aller à la page d'accueil
Luanda

Max:

Min:

Accueil » Nouvelles » Politique

13.01.2020 - lun. : 17'26 - Mise à jour 13.01.2020 - lun. : 20'59

Reprise mardi du jugement de ''Zenu'' dos Santos

Luanda - Le jugement de l'ex-président du Fonds souverain d'Angola (FSA), José Filomeno dos Santos dit "Zenu", reprend mardi (14) à la Chambre criminelle de la Cour suprême de Justice.

Envoyer par email

Pour partager cette nouvelles par courriel, veuillez remplir les informations ci-dessous et cliquez sur Envoyer

Réviser

Pour signaler des erreurs dans les textes des articles publiés, de remplir les informations ci-dessous et cliquez sur Envoyer

Palais de Justice, où se trouve la Cour Suprême

Photo: Francisco Miúdo

Suspendu à la veille de la fête de Noël, le jugement reprend cette-fois ci pour constituer des preuves par l’écoute des témoins, notamment de l’ex-ministre des Finances, Archer Mangueira, et du gouverneur de la Banque Nationale d’Angola (BNA, banque centrale),  José de Lima Massano.

Dans le même cadre, devront également témoigner devant le tribunal,  le sous-directeur du cabinet juridique de la BNA, Alvaro Pereira, et l’assesseur économique de l’ex-gouverneur de la Banque centrale, João dos Santos Ebo.

Zenu, fils de l’ex-président de la République d’Angola, José Eduardo dos Santos, est accusé de blanchiment d’argent dans ce procès.

Sont également accusés, dans le même procès,  l’ex-gouverneur de la BNA, Walter Filipe Duarte da Silva, et deux autres citoyens, Jorge Gaudens Pontes Sebastião et António Samalia Bule Manuel.

Zenu et ses compères sont accusés d’avoir effectué un transfert illégal de 500 millions de dollars depuis la BNA sur un compte placé au Crédit Suisse, à Londres (au Royaume-Uni).

Ce transfert était une espèce de paiement avancée par une entreprise créée par les accusés, dans le but de réaliser une opération de financement pour l’Angola, et dont le montant était de 30 milliards de dollars.

Lire aussi