ANGOP - Angola Press de Nouvelles Angola PressANGOP - Angola Press de Nouvelles Angola Press

Aller à la page d'accueil
Luanda

Max:

Min:

Accueil » Nouvelles » Politique

19.02.2020 - mer. : 15'11 - Mise à jour 19.02.2020 - mer. : 17'54

Le PR respecte l'élection du président de la CNE

Luanda - Le Titulaire du Pouvoir Exécutif, João Lourenço, a exprimé son respect pour la nomination, par le Conseil supérieur de la magistrature, de Manuel Pereira da Silva au poste de président de la Commission électorale nationale (CNE).

Envoyer par email

Pour partager cette nouvelles par courriel, veuillez remplir les informations ci-dessous et cliquez sur Envoyer

Réviser

Pour signaler des erreurs dans les textes des articles publiés, de remplir les informations ci-dessous et cliquez sur Envoyer

Président de la République, João Lourenço

Photo: Pedro Parente

A l'issue de la visite à l'usine de textile Nova Textang II, dans la commune de Cazenga, João Lourenço répondait aux journalistes sur l'intention des partis d'opposition de contester l'élection du nouveau président de la CNE.

Pour le Président de la République, l'Angola est un État de droit et doit respecter les lois.

«La loi stipule qu'il appartient au Conseil supérieur de la magistrature de nommer, selon la procédure appropriée, le président du Conseil national électoral», a-t-il souligné.

Il a ajouté que l'Assemblée nationale se limite à investir la personne choisie par le CSMJ, à la lumière de la législation en vigueur.

Manuel Pereira da Silva, jusqu'alors président de la Commission électorale provinciale de Luanda, a remporté l'appel d'offres public pour le poste, précédemment détenu par André da Silva Neto, qui a servi deux mandats.

Outre Manuel Pereira da Silva, qui a gagné avec 87 points, a participé au concours Sebastião Bessa, Agostinho António Santos et Avelino Yululu, qui ont obtenu respectivement 61, 54 et 48 points.

Le concours pour choisir le nouveau président de la CNE a été ouvert en mars 2019.

L'opposition a contesté les élections et l'UNITA a même introduit un recours auprès de la Cour suprême pour suspendre les élections.

Lorsqu'on lui a demandé s'il avait reçu une lettre d'Isabel dos Santos, le Président de la République a répondu que des centaines, sinon des milliers, entraient dans le Palais présidentiel.

«Si je devais parler de chacune d’elles, je ne ferais plus riene (…). Je n'ai donc aucun commentaire à faire », a-t-il conclu.

Lire aussi
  • 19/02/2020 17:42:41

    La police arrête des "manifestants" à proximité du Parlement

    Luanda - Dix citoyens ont été arrêtés par la police nationale, à Luanda, alors qu'ils manifestaient contre l'investiture de Manuel Pereira da Silva au poste de président de la Commission électorale nationale (CNE).

  • 19/02/2020 17:31:07

    Le PR veut un appel d'offres public pour la gestion des usines textiles

    Luanda - Le président de la République, João Lourenço, a recommandé mercredi l'ouverture d'un appel d'offres public pour trouver des managers capables de gérer les industries textiles Textang II (Luanda), Satec (Cuanza Norte) et Africa Têxtil (Benguela), qui continueront dans le secteur public jusqu'à la fin du processus de privatisation.

  • 19/02/2020 10:55:52

    Le Président de la République se rend jeudi au Rwanda

    Luanda - Le Président de la République, João Lourenço, se rend jeudi au Rwanda pour une mission de deux jours, consacrée aux efforts de paix qu'il mène dans cette région, dans le but de ramener l'entente entre le Rwanda et l'Ouganda.