ANGOP - Angola Press de Nouvelles Angola PressANGOP - Angola Press de Nouvelles Angola Press

Aller à la page d'accueil
Luanda

Max:

Min:

Accueil » Nouvelles » Politique

29.02.2020 - sam. : 12'36 - Mise à jour 29.02.2020 - sam. : 12'36

Le ministre de la Justice souligne le consensus au sein de la Commission de réconciliation

Luanda - Le ministre de la Justice et des Droits de l'Homme, Francisco Queiroz, a souligné vendredi, à Luanda, le consensus atteint dans les tâches du processus de réconciliation en mémoire des victimes des conflits politiques enregistrés en Angola, entre le 11 novembre 1975 et le 4 avril 2002.

Envoyer par email

Pour partager cette nouvelles par courriel, veuillez remplir les informations ci-dessous et cliquez sur Envoyer

Réviser

Pour signaler des erreurs dans les textes des articles publiés, de remplir les informations ci-dessous et cliquez sur Envoyer

1 / 1

Ministre de la Justice et des Droits de l'Homme, Francisco Queiroz

Photo: Rosário dos Santos

A l'issue de la première réunion de l'année, le gouvernant a déclaré à la presse qu'il s'agissait d'un consensus entre la Commission de réconciliation en mémoire des victimes des conflits politiques et le dossier 27 de Maio, également composé de membres de la Fondation 27 de Maio.

En sa qualité de coordinateur de la Commission de réconciliation en mémoire des victimes des conflits politiques, il a indiqué que la commission recherchait la meilleure dénomination à donner aux victimes de la réaction et du propre Coup d'État du 27 mai.

Le dossier 27 de Maio est celui qui a suscité le plus de débats. La Fondation demande la construction, séparément, d'un mémorial pour ces victimes de la tentative de coup d'État de 1977, en plus de l'inclusion d'anciens militaires dans la Caisse de sécurité sociale des FAA.

Construction d'un mémorial unique

Quant au mémorial, le ministre a expliqué qu'il y avait consensus pour construire un mémorial unique pour toutes les victimes des conflits politiques survenus dans le pays, du 11 novembre 1975 au 4 avril 2002, dont la représentation sera faite par sections, qui illustreront le moment de chaque conflit.

Selon le responsable, le mémorial sera construit sur les pentes de Boavista, quartier de Sambizanga, à Luanda. Il obéira à certaines références à caractère culturel, anthropologique et angolais.

«L'équilibre entre ces deux types de victimes est un défi majeur pour la commission. Le fait d’être arrivé à ce stade et de constater qu'il existe ces deux types de victimes, constitue déjà un pas en avant. La façon dont nous allons gérer chacun est le travail que la commission continuera à effectuer », a-t-il souligné.

Il s’est dit confiant à un résultat favorable, pour avoir noté chez les représentants des victimes des deux côtés, une volonté d'aider, donnant leur version des faits pour différencier les victimes de la réaction et du coup d'État en soi.

Promouvoir le consensus et la réconciliation

Il a découragé l'utilisation possible de facteurs inappropriés et a préconisé que ce qui est positif soit présenté aux réunions, en faveur d'une solution constructive.

Francisco Queiroz a réaffirmé que la Commission écouterait toutes les tendances et sensibilités, les comprendrait et les interpréterait bien et, sur cette base, favoriserait la réconciliation entre tous.

Parmi les gains, il a souligné la rédaction d'un projet de loi qui est à l'Assemblée nationale (Parlement) pour l'attribution spéciale de certificats de décès des victimes qui n'ont pas encore enregistré leurs décès.

Balises Política  

Lire aussi
  • 29/02/2020 12:05:40

    L'ambassadeur d'Israël aborde la coopération avec Angola

    Luanda - La coopération entre l'Angola et l'Israël dans les domaines de l'agriculture, de l'économie et de l'énergie a été évoquée vendredi, à Luanda, lors d'une réunion entre l'ambassadeur israélien, Oren Rozenblet et les députés de la Commission des Relations extérieures, Coopération internationale et Communautés angolaises à l'étranger de l'Ambassade nationale (AN).

  • 28/02/2020 14:38:27

    La République du Ghana demande le soutien de l'Angola

    Luanda - La République du Ghana a sollicité jeudi (27), à Luanda, l'appui de l'Etat angolais à la candidature du Ghanéen Edward Kwakwa au poste de Directeur Général de l'Organisation Mondiale de la Propriété Intellectuelle.

  • 28/02/2020 11:26:42

    Le gouvernement belge se joint à la lutte contre la corruption

    Luanda - L'ambassadeur du Royaume de Belgique, Jozef Smets, a déclaré jeudi que son gouvernement allait aider l'Angola dans la lutte contre la corruption, avec la formation du personnel des ministères de la Justice et de l'Intérieur sur le sujet.