ANGOP - Angola Press de Nouvelles Angola PressANGOP - Angola Press de Nouvelles Angola Press

Aller à la page d'accueil
Luanda

Max:

Min:

Accueil » Nouvelles » Politique

05.08.2020 - mer. : 12'16 - Mise à jour 05.08.2020 - mer. : 08'58

Les députés approuvent le projet de loi sur les activités de l'ERCA

Luanda - Les députés de la septième commission de culture, affaires religieuses, communication sociale, jeunesse et sports de l'Assemblée nationale (AN) ont approuvé mardi, avec 36 voix pour, une contre et aucune abstention, la proposition de loi sur l'activité de l'organe de régulation de la Communication sociale d'Angola (ERCA).

Envoyer par email

Pour partager cette nouvelles par courriel, veuillez remplir les informations ci-dessous et cliquez sur Envoyer

Réviser

Pour signaler des erreurs dans les textes des articles publiés, de remplir les informations ci-dessous et cliquez sur Envoyer

Les députés se réunit en session plénière

Photo: Francisco Miudo

Après de vifs débats entre députés et membres de l'ERCA, le président de l'Entité de régulation de la communication sociale en Angola, Adelino de Almeida, a déclaré à la presse, à l'issue de la réunion, que le rapport d'activité de l'institution est exclusivement destiné à la supervision de la communication sociale, et que l'Assemblée nationale (AN) conseille que cette activité soit accompagnée d’un rapport d'exécution financière, une exigence à laquelle l'ERCA se conformera.

Adelino de Almeida a indiqué que son institution a reçu une allocation financière de l'État en 2019 et qu'elle fait partie intégrante du budget de l'Assemblée nationale - ce qui était le cas de l'ERCA et du Bureau du Médiateur de la Justice.

«Toutes les dotations budgétaires de l'Assemblée nationale (AN) ont un chapitre qui concerne le fonctionnement de l'ERCA», a-t-il souligné, ajoutant que le montant qu'elles reçoivent de l'AN n'est pas suffisant, c'est pourquoi ils n'ont pas installé plusieurs domaines de l’ERCA, empêchant le contrôle activité journalistique à travers le pays.

Le président de l'ERCA a fait savoir qu'en raison de la crise et du Covid-19, l'ERCA ne mènera pas d'activités dans le pays, garantissant que dans un proche avenir, ils travailleront avec le peu qu'ils ont pour mener des activités d'inspection et de journalisme.

Dans le rapport présenté mardi aux députés de la 7e commission de la culture, des affaires religieuses, de la communication sociale et de la jeunesse et des sports, il a souligné la visite régulière des membres de son institution dans toutes les provinces du pays, dans le cadre de la préparation de l'attribution de la carte professionnelle, qui a conduit à son approbation ainsi que du Code de conduite éthique.

Adelino de Almeida a informé, d'autre part, que l'ERCA a obtenu des facilités pour développer ses travaux.

Les travaux de la septième commission de la culture, des affaires religieuses, de la communication sociale, de la jeunesse et des sports ont été dirigés par son président, Boaventura Cardoso.

Parallèlement, les députés de la 5e Commission économique et financière de l'Assemblée nationale ont approuvé les propositions de loi sur la viabilité des finances publiques, qui propose de modifier la loi fondamentale sur le secteur entrepreneurial public.

Les travaux de la 5e commission de l'économie et des finances de l'Assemblée nationale ont été présidés par sa présidente, Ruth Mendes.

Ce mercredi, les travaux se poursuivent avec le débat sur les propositions de la commission des affaires juridiques et constitutionnelles et de la commission de l'administration de l'Etat et du pouvoir local.

Balises Política  

Lire aussi