ANGOP - Angola Press de Nouvelles Angola PressANGOP - Angola Press de Nouvelles Angola Press

Aller à la page d'accueil
Luanda

Max:

Min:

Accueil » Nouvelles » Politique

12.08.2020 - mer. : 13'30 - Mise à jour 12.08.2020 - mer. : 13'30

L'Affaire ''500 millions de USD'': la sentence aura lieu vendredi

Luanda - La sentence de l'Affaire ?500 millions de USD?, dont le principal accusé est le citoyen angolais José Filomeno dos Santos dit ''Zenu'', sera faite vendredi par la Cour suprême de justice angolaise.

Envoyer par email

Pour partager cette nouvelles par courriel, veuillez remplir les informations ci-dessous et cliquez sur Envoyer

Réviser

Pour signaler des erreurs dans les textes des articles publiés, de remplir les informations ci-dessous et cliquez sur Envoyer

Outre Zenu (fils de l’ex- Chef de l’Etat angolais, José Eduardo dos Santos),  sont également impliqués dans ce procès, qui se déroule à  la Chambre criminelle près la Cour suprême, Valter Fiipe, ex-gouverneur de la Banque nationale d’Angola (BNA), António Bule Manuel, ex-directeur du Département de gestion des réserves de la  BNA, et un homme d’affaires  nommé Jorge Gaudens Sebastião.

Ces citoyens sont accusés par le Ministère public de crimes pécuniaires, de blanchiment des capitaux et du trafic d’influence, entre autres.

Lors de la dernière séance de jugement, le ministère public avait requis dix ans de prison contre  Valter Filipe et António Bule Manuel.

De même, sept ans de prison ont également été requis contre José Filomeno dos Santos et Jorge Gaudens.

Ce procès judiciaire porte sur un  transfert monétaire de cinq cents (500) millions de dollars US  qualifié  d’ “illégal” sur un compte situé à la Banque suisse de Londres.

Ce transfert était une espèce de paiement d’avance à une  entreprise créée par les accusés, en vue de monter une opération de financement pour l’Angola, dont la valeur était d’environ  30 milliards de dollars  US. Cette opération,  dit-on, n’a pas eu lieu en réalité.

Balises Justice  

Lire aussi
  • 05/08/2020 13:34:03

    Une juge défend plus de «cours pratiques» pour les futurs magistrats

    Luanda - La juge conseillère à la retraite de la Cour constitutionnelle, Luzia Sebastião, a estimé qu'il était essentiel que la formation des magistrats en Angola ait une base plus pratique et moins théorique, afin de permettre à ces professionnels d'être mieux préparés au travail qu'ils vont effectuer.

  • 25/07/2020 09:00:09

    La CIVICOP porte une attention particulière au 27 mai

    Luanda - Le coordinateur de la Commission de réconciliation à la mémoire des victimes des conflits politiques (CIVICOP), Francisco Queiroz, a déclaré vendredi que les représentants des victimes des événements du 27 mai 1977 étaient plus proches du pardon et que la question méritait une attention particulière.

  • 24/07/2020 17:16:18

    La Cour redonne la liberté à Higino Carneiro

    Luanda - La Cour constitutionnelle (TC) a rétabli la liberté de mouvement au député Higino Carneiro et a déclaré la décision de la Cour suprême inconstitutionnelle, qui interdisait à l'ancien ministre des Travaux publics de quitter Luanda.