ANGOP - Angola Press de Nouvelles Angola PressANGOP - Angola Press de Nouvelles Angola Press

Aller à la page d'accueil
Luanda

Max:

Min:

Accueil » Nouvelles » Reconstruction Nationale

05.01.2018 - ven. : 18'00 - Mise à jour 05.01.2018 - ven. : 18'00

La section Cubango / Bié pourrait être conclue dans 10 jours

Menongue - Le tronçon alternatif Cuando Cubango / Bié, dans la localité de Mumbué (Tchitembo), pourrait être achevé dans les dix jours, période qui a été fixée par les gouvernorats des respectives provinces, assurant une circulation plus fluide des véhicules.

Envoyer par email

Pour partager cette nouvelles par courriel, veuillez remplir les informations ci-dessous et cliquez sur Envoyer

Réviser

Pour signaler des erreurs dans les textes des articles publiés, de remplir les informations ci-dessous et cliquez sur Envoyer

1 / 1

Bié: José Fernando Tchatuvela, vice-gouverneur pour le secteur technique et des infrastructures

Photo: LEONARDO CASTRO

Cuando Cubango: Condition critique du ravin qui coupe la circulation entre Bié / Menongue

Photo: Armando Morais

Les travaux de réhabilitation sur le tronçon, à plus de 80 kilomètres au nord-est de Menongue, capitale de Cuando Cubango, ont débuté jeudi, à travers la mobilisation des machines à cet effet par les deux gouvernorats.

Pour constater l'avancement des travaux, les vice-gouverneurs pour le secteur technique et des infrastructures de Cuando Cubango, Bento Francisco Xavier, et de Bié, José Fernando Tchatuvela, se sont déplacé sur place et ont confirmé que pendant 10 jours, la section routière sera en bonnes conditions pour la circulation des personnes et biens.

Bento Francisco Xavier a reconnu que la section alternative endommagée par des pluies constantes empêche la circulation des personnes et biens, alors que la même relie les Républiques de la Namibie, du Botswana et d'autres pays voisins,  étant d'intérêt socio-économique par la route EN140.

C'est pourquoi, en coordination avec les deux gouvernorats, avec l'Institut National de Route (INEA), les deux provinces ont étudié des méthodes pour résoudre la situation.

"Sur l’évolution du ravin, nous avons décidé de détourner la route sur 11 kilomètres de route, car en arrêtant le ravin, on  pourrait dépenser plus que faire une nouvelle section", a-t-il expliqué.

A l'occasion, José Fernando Tchatuvela a également dit que l'obstruction de la route entravait la vie des hommes d'affaires des deux provinces dans l'expansion de leurs activités, ainsi que l’obtention des produits dans les pays voisins.

Il a assuré qu'à ce stade, la situation n'était plus critique, par rapport aux jours précédents.

Le gouvernant a assuré que dans un proche avenir, il y aura déjà l'arrivée d'autres équipements, dans l'espoir que la solution technique puisse être définitivement trouvée.

Il a également promis qu'après 10 jours de travail, la population et les automobilistes pourraient circuler tranquillement sur la route, considérée comme étant d'une importance majeure pour les deux provinces du centre-sud du pays.

Lire aussi
  • 20/12/2017 18:04:20

    Le pont sur la rivière Cuvango nécessite d'une restauration

    Menongue - Le pont sur la rivière Cuvango, dans la commune de Caiundo, située à 35 kilomètres au sud-est de Menongue, dans la province de Cuando Cubango, nécessité d'une réparation en raison du danger qu'il représente.

  • 15/12/2017 16:59:02

    Le viaduc de Camama ouvert à la circulation

    Luanda - La circulation routière a repris partiellement vendredi à l'ancien rond-point de Camama, après l'inauguration du viaduc local par le Président de la République, João Lourenço.

  • 25/11/2017 13:50:08

    Poursuite de la construction d'infrastructures intégrées à Lubango

    Lubango - La construction d'infrastructures intégrées à Lubango, capitale de Huíla, décidée le 20 juin de cette année, a débuté cette semaine avec le retrait du vieux asphalte du quartier Lage, une opération qui durera 36 mois.