ANGOP - Angola Press de Nouvelles Angola PressANGOP - Angola Press de Nouvelles Angola Press

Aller à la page d'accueil
Luanda

Max:

Min:

Accueil » Nouvelles » Reconstruction Nationale

02.03.2018 - ven. : 15'18 - Mise à jour 02.03.2018 - ven. : 15'19

Des travaux Maria Teresa-Dondo avec six mois de retard

Dondo - Les travaux de construction du tronçon Maria Teresa-Dondo sur 62 kilomètres enregistrent un retard de six mois, a indiqué Samir Kitumba, porte-parole du ministère de la Construction et Travaux publics.

Envoyer par email

Pour partager cette nouvelles par courriel, veuillez remplir les informations ci-dessous et cliquez sur Envoyer

Réviser

Pour signaler des erreurs dans les textes des articles publiés, de remplir les informations ci-dessous et cliquez sur Envoyer

Réhabilitation de la Route Maria Teresa/Dondo

Photo: Angop

Samir Kitumba a fait cette révélation à la presse à Dondo, municipalité de Cambambe, province de Cuanza Norte, à la fin d'une inspection que le ministre de la Construction et des Travaux Publics, Manuel Tavares de Almeida, a effectué à la section de route, en transit vers la province de Cuando Cubango.

Il a expliqué que la route était en cours de réhabilitation depuis septembre 2017, grâce au financement de la ligne de crédit de 71 millions de dollars de la Chine. Le contrat devait être exécuté dans 14 mois.

Le responsable a précisé que depuis le début de ces travaux, seulement 30 pour cent ont été réalisés, une situation découlant des contraintes dans le transfert de fonds de l'entité de financement à la contrepartie angolaise, représentée par le ministère des Finances.

Il a souligné qu’après l'achèvement des travaux, prévu pour février 2019, la voie, affectée à la Route Nationale numéro 230, sera régulièrement entretenue pour lui donner une durée de vie d'au moins 15 ans.

À cette fin, le Laboratoire d'ingénierie angolais (LEA) jouera un rôle de premier plan dans l'évaluation et la certification de la qualité des travaux, conformément aux nouvelles normes routières mondiales concernant la résistance des chaussées et la disposition des routes, en vue de la sécurité routière et de la durée de vie de l'infrastructure.

Il a noté qu'une attention particulière sera accordée à l'entretien et la conservation de la route reliant Luanda à la province de Cuando Cubango, à en juger par son importance dans la mobilité et le soutien de l'économie du pays.

Lire aussi