ANGOP - Angola Press de Nouvelles Angola PressANGOP - Angola Press de Nouvelles Angola Press

Aller à la page d'accueil
Luanda

Max:

Min:

Accueil » Nouvelles » Santé

24.10.2011 - lun. : 11'05 - Mise à jour 24.10.2011 - lun. : 11'05

Réalisation des tests de la grippe H1N1 à la frontière anoglo-namibienne

Cunene

Envoyer par email

Pour partager cette nouvelles par courriel, veuillez remplir les informations ci-dessous et cliquez sur Envoyer

Réviser

Pour signaler des erreurs dans les textes des articles publiés, de remplir les informations ci-dessous et cliquez sur Envoyer

Ondjiva - Les autorités sanitaires de la province de Cunene, en commun accord avec le programme national de vigilance épidémiologique et urgence du ministère de la Santé, réalise depuis le 18 octobre des tests de recherche sur la grippe H1N1 dans la ville de Santa Clara, zone frontalière avec la Namibie, après avoir detecté 1.792 cas suspects du virus dans le pays voisin.

C'est ce qu'a déclaré à l'Angop, la responsable du dpartement de la santé publique à Cunene, Ana Dionisio, expliquant que les autorités namibiennes après la notification de pus mile cas suspect de la maladie dont 10 sont confirmés par le laboratoire, le ministère de la Santé a renforcé les mesures de surveillance sanitaire dans la  province, par les tests effectués sur les citoyens que entrent au pays.


En ce moment, indique-t-on, un poste fixe a éte monté avec une équipe de professionnels accompagnés  des médecins de Luanda pour un meilleur diagnostic (...) une formation sur la prévention et l'identification des cas suspects de grippe A a été également organisée à cet effet, pour les effectifs des différents services qui travaillent à la frontière, notamment la Police, Douane, Migration et Etrangers.

La source indique également qu'outres les tests seront également ouvertes des salles spécifiques pour efffectuer des dépistages sur les personnes ayant séjournés pus de cinq jours dans les pays voisin, à Santa Clara et l'aéroport d'Ondjiva, pour un meilleur contrôle de la maladie, en raison du flux migratoire qui s'enregistre dans la région.