ANGOP - Angola Press de Nouvelles Angola PressANGOP - Angola Press de Nouvelles Angola Press

Aller à la page d'accueil
Luanda

Max:

Min:

Accueil » Nouvelles » Santé

06.10.2017 - ven. : 17'39 - Mise à jour 06.10.2017 - ven. : 17'39

La dépression entraîne une suspension de 10% de la population active

Luanda - Au niveau mondial, l'on estime que 10 % de la population active ait déjà suspendu le travail à cause de la dépression, et l'on perd au moins 36 jours de travail chaque fois qu'un travailleur en est affecté.

Envoyer par email

Pour partager cette nouvelles par courriel, veuillez remplir les informations ci-dessous et cliquez sur Envoyer

Réviser

Pour signaler des erreurs dans les textes des articles publiés, de remplir les informations ci-dessous et cliquez sur Envoyer

Directrice Régionale de l'OMS pour l'Afrique, Matshidiso Moeti

Photo: Francisco Miudo

         C'est ce qu'indique un Communiqué de l'Organisation un Mondiale de la Sante signé par la directrice régionale de l'OMS en Afrique, Matshidiso Moeti, à l'occasion de la Journée Mondiale de la Santé Mentale célébrée le 10 octobre.
          Les symptômes, telles que les difficultés de se concentrer et de prendre des décisions provoquent une diminution profonde de la productivité au travail, ajoute le document.
          Cinquante pour cent au moins des personnes touchées par la dépression ne sont pas sujettes au traitement, lit-on dans le communiqué rendu public à l'occasion de cette journée célébrée sous le slogan "Santé Mentale dans le Lieu du Travail".
         Bien qu'il y ait des Lois, dans des nombreux pays, sur l'égalité d'opportunités en matière d'emploi pour les personnes handicapées, la maladie mentale est cependant associée aux plus défavorables en termes de taux d'emploi, souligne le communiqué.
          En Afrique, poursuit le document, faute d'information et d'autres questions culturelles sont des barrières significatives qui empêchent les personnes à se procurer un emploi.
           L'acceptation sociale des personnes qui souffrent de la maladie mentale n'a pas beaucoup changé ces 20 dernières années, souligne le communiqué.

Balises Saúde  

Lire aussi
  • 04/10/2017 14:05:19

    Angola: Des ONG devraient contribuer à la recherche de solutions

    Luanda - Les organisations de la société civile et d'autres groupes de pression ont été appelés mercredi, à Luanda, à contribuer positivement à la recherche de solutions aux problèmes concrets des communautés dans lesquelles ils sont insérés.

  • 04/10/2017 13:29:28

    Zaire: Une enfant née avec malformation congénitale

    Nzeto - Une enfant avec malformation congénitale est née mardi soir à l'hôpital municipal de Nzeto, à 230 kilomètres de la ville de Mbanza Kongo, province de Zaire.

  • 02/10/2017 18:07:03

    Angola: Le ministre de la Santé garantit la poursuite des programmes établis

    Luanda - La ministre angolaise de la Santé, Silvia Paula Lutucuta, a déclaré lundi à Luanda qu'elle continuerait les programmes déjà établis et a souligné la réduction de la mortalité maternelle infantile et l'amélioration de l'humanisation des soins de santé comme les priorités de son mandat.