ANGOP - Angola Press de Nouvelles Angola PressANGOP - Angola Press de Nouvelles Angola Press

Aller à la page d'accueil
Luanda

Max:

Min:

Accueil » Nouvelles » Santé

10.01.2018 - mer. : 16'56 - Mise à jour 10.01.2018 - mer. : 16'56

Les autorités de Benguela préviennent la propagation du paludisme

Benguela - Les municipalités de Ganda, Caimbambo, Cubal, Bocoio et Balombo, province de Benguela, enregistrent depuis octobre 2017, une épidémie de paludisme qui a déjà causé 27 morts, a annoncé mercredi, le directeur provincial de la Santé, António Manuel Cabinda.

Envoyer par email

Pour partager cette nouvelles par courriel, veuillez remplir les informations ci-dessous et cliquez sur Envoyer

Réviser

Pour signaler des erreurs dans les textes des articles publiés, de remplir les informations ci-dessous et cliquez sur Envoyer

Lutte contre la malaria

Photo: Angop/arquivo

S'adressant à l'Angop, le responsable a affirmé  qu'au début de l'épidémie dans ces municipalités, une moyenne hebdomadaire de 700 cas a été enregistrée, les enfants étant les plus touchés, mais actuellement, les services de santé ne signalent que 200 cas, une réduction due au renforcement des équipes de techniciens sanitaires qui travaillent à la fumigation des zones ciblées.

Il a dit que la pandémie, qui a commencé dans la ville de Huambo et a atteint ces localités, pourrait se propager également sur la côte de la province et affecter les municipalités de Benguela, Lobito et Baía-Farta, au cas où la population ne respecte pas les directives des services de santé.
.
Le directeur a souligné que le Direction de la Santé, en partenariat avec les administrations municipales, développe des activités intenses pour éviter la propagation de l'épidémie, avec la mobilisation et sensibilisation des communautés à la nécessité d'améliorer l'assainissement de base de l'environnement.

António Manuel Cabinda a précisé que le secteur éprouvait des difficultés sérieuses pour lutter contre l'épidémie de paludisme dans les localités intérieures (communes et villages), compte tenu de l'existence de petits champs et des eaux stagnantes dans les parcelles, dont la population a montré une résistance à accepter la fumigation et d'autres directives des techniciens de santé, sous prétexte d'endommager leurs plantations.

Le responsable a mis en garde la population sur la gravité de l'épidémie, exhortant les efforts combinés de la population pour se protéger avec des moustiquaires et pour garder les quartiers et les maisons propres afin de prévenir la maladie.

Lire aussi
  • 08/01/2018 18:43:54

    Annonce de la fin de la privatisation des services à l'hôpital de Benguela

    Benguela - Les services fournis par la clinique dénommée « internationale », de pharmacie et consultations externes gérés par des entités privées au sein de l'hôpital Général de Benguela (HGB), prennent fin en février prochain, en vue de rétablir la légalité, a annoncé lundi le directeur provincial de la Santé, António Manuel Cabinda

  • 16/12/2017 12:40:51

    Benguela : Le paludisme tue plus de 20 enfants en deux mois à Ganda

    Ganda (Angola) - Au moins 27 enfants sont morts du paludisme entre octobre et novembre de cette année, dans la municipalité de Ganda, province de Benguela, a déclaré vendredi (vendredi) le directeur par intérim du Département municipal de la santé, Daniel Chapo.

  • 16/11/2017 19:07:21

    Levée de la grève aux centres d'hémodialyse de Benguela

    Benguela - Le personnel des centres d'hémodialyse des villes de Benguela et Lobito ont décédé de lever la grève jeudi, après la signature mercredi d’un accord avec l'Institut angolais de rein (IAR), pour mettre fin à la grève buttée lundi.