ANGOP - Angola Press de Nouvelles Angola PressANGOP - Angola Press de Nouvelles Angola Press

Aller à la page d'accueil
Luanda

Max:

Min:

Accueil » Nouvelles » Santé

19.11.2018 - lun. : 13'51 - Mise à jour 19.11.2018 - lun. : 13'51

Le fonds global alloue plus de 50 millions de dollars pour lutter contre le VIH

Luanda - Cinquante-huit millions de dollars représentent le montant que le Fonds global déboursera au cours des trois prochaines années pour lutter contre le sida, le paludisme et la tuberculose dans le pays.

Envoyer par email

Pour partager cette nouvelles par courriel, veuillez remplir les informations ci-dessous et cliquez sur Envoyer

Réviser

Pour signaler des erreurs dans les textes des articles publiés, de remplir les informations ci-dessous et cliquez sur Envoyer

1 / 1

Participants à l'atelier sur l'engagement de la société civile

Photo: Rosario dos Santos

Sur le total décrit, 23 millions seront spécifiquement pour le SIDA et, les 40% serviront à des achats généraux comme des réactifs, des antirétroviraux, entre autres.

22 millions seront consacrés au programme de lutte contre le paludisme, et 6 millions à la tuberculose et au système de santé résilient et durable (SSRS / RSSH).

António Coelho, président du Réseau angolais des ONG de lutte contre le VIH/Sida (ANASO), s'exprimant lors d'un atelier visant à soutenir la participation de la société civile aux processus nationaux du fonds global en Angola, a dit que l’objectif est de renforcer et de responsabiliser les organisations de la société civile afin de faciliter l'accès aux fonds

Au cours de cette première phase de travail, la participation de six organisations de la société civile réparties dans tout le pays a permis de créer les conditions permettant à d'autres organisations de participer prochainement à des appels d'offres.

La bonne nouvelle, c’est qu’au niveau de la région australe, l’Angola est l’un des rares pays à ne pas avoir d’organisme de la société civile gérant directement les fonds du fonds global, car il y a des pays qui reçoivent des millions pour gérer dans cette perspective.

Il a ajouté que, malheureusement, compte tenu de ses faiblesses, l’Angola n’avait pas pu atteindre ce niveau, estimant que grâce maintenant au soutien et au partenariat des réseaux nationaux d’Afrique Orientale d’organisations de services de sida (EANNASO), il sera sûrement possible de récupérer la mythique de continuer à travailler pour que des organisations dans le pays puissent directement bénéficier de ces fonds.

Pour l'expert international en initiatives stratégiques de droit et genre de la communauté, Olayide Akanmi, qui a participé à l'atelier et présenté quelques moyens pour obtenir des résultats positifs, l’ANASO devrait chercher à s'engager et utiliser ses possibilités sur le financement du fonds global.

Selon un spécialiste, l’ANASO appartient à la plate-forme régionale, mais ne fonctionne que sur les plates-formes anglophones de 25 pays africains. L'une des principales responsabilités de ce fonds consiste à assurer l'autonomisation de la société civile dans le pays où il se trouve.

Balises Malária   Saúde   Tuberculose   VIH/Sida  

Lire aussi
  • 05/02/2019 08:23:18

    Le nouvel hôpital de Maquela do Zombo entre en service

    Uíge - Les habitants de la municipalité de Maquela do Zombo, dans la province d'Uíge, ont bénéficié d'un nouvel hôpital municipal, inauguré lundi par la ministre de la Santé, Sílvia Lutukuta.

  • 30/01/2019 10:33:42

    Soyo enregistre 413 nouveaux cas de tuberculose

    Soyo - Quatre cent treize nouveaux cas de tuberculose ont été diagnostiqués à l'hôpital municipal de Soyo, dans la province de Zaire, au cours de l?année dernière, a appris l'ANGOP d'une source sanitaire.

  • 28/01/2019 13:04:01

    Des cas de paludisme augmentent à Lunda Norte

    Dundo - 175.448 cas de paludisme ont été diagnostiqués à Lunda Norte en 2018, avec un taux de létalité de 0,5%, contre 118.cas signalés en 2017, avec une létalité de 4,5%.

  • 26/01/2019 11:47:43

    Le Minsa crée la Commission électorale de l'ordre des médecins d'Angola

    Luanda - Le ministère de la Santé (Minsa) créera, dans les prochains jours, une commission électorale du scrutin dans l'Ordre des Médecins d'Angola, dont les membres méritent la confiance des candidats au poste.