ANGOP - Angola Press de Nouvelles Angola PressANGOP - Angola Press de Nouvelles Angola Press

Aller à la page d'accueil
Luanda

Max:

Min:

Accueil » Nouvelles » Santé

26.06.2018 - mar. : 15'00 - Mise à jour 26.06.2018 - mar. : 15'00

Des travailleuses du sexe avec le taux le plus élevé d'infection par le VIH / SIDA

Luanda - Les travailleuses du sexe, représentant 10,5%, vivent avec le VIH / SIDA dans les provinces de Luanda, Benguela, Cabinda, Cunene et Bié.

Envoyer par email

Pour partager cette nouvelles par courriel, veuillez remplir les informations ci-dessous et cliquez sur Envoyer

Réviser

Pour signaler des erreurs dans les textes des articles publiés, de remplir les informations ci-dessous et cliquez sur Envoyer

Symbole du SIDA

Photo: Google - divulgação

Ces données ont été référencées mardi, à Luanda par le secrétaire d’Etat de la Santé, José Manuel Vieira Dias da Cunha, à l'ouverture de l'atelier « Présentation de la Stratégie nationale de prévention, les soins et le traitement des IST / VIH-SIDA pour les populations Clés et Vulnérables en Angola, 2018 - 2022".

Selon le responsable, 2,6 pour cent de ce groupe vivent avec la syphilis active, selon les données de l'Enquête intégrées comportementaux et biologiques (IBBS).

Les résultats préliminaires de l'enquête montrent une prévalence de 7,8% chez les travailleuses du sexe et de 2,4% chez les hommes ayant des rapports sexuels avec des hommes.

Pour changer la situation, a-t-il souligné, le plan stratégique national pour le VIH / SIDA 2015/2018 comprend des cibles d'identification et d'atteindre les populations clés, des tests, des conseils et l’acheminement, un soutien au traitement par des promoteurs de la vie positise.

Il a ajouté qu'ils sont complétés par des services de soutien psychosocial aux survivants de la violence sexiste, des approches d'autonomisation avec le soutien du Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) et du Fonds mondial.

À son tour, la directrice de l'Institut national de lutte contre le sida, Maria Lúcia Furtado, a dit que l'étude permettra aux autres provinces d'avoir une image générale de l'épidémie dans ces groupes clés.

La rencontre se déroule à l'Hôtel Trópico et c’est une réalisation du Ministère de la Santé, à travers l'Institut National de Lutte contre le VIH / SIDA (INLS), en partenariat avec le Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD).

Des ministres, des parlementaires, des entités traditionnelles et religieuses et des membres d'organisations de la société civile, ainsi que des représentants de populations clés et vulnérables, y participent.

Balises Saúde   VIH/Sida  

Lire aussi
  • 31/10/2018 13:15:29

    Les problèmes de la vue s'accentuent en Angola

    Luanda - Le nombre de patients ayant des problèmes de vision en République d'Angola a augmenté à 3500 patients au cours des deux dernières années, contre 3000 l'année précédente.

  • 31/10/2018 10:40:45

    Plus de mille moustiquaires distribuées à la population de Lúbia

    Nhârea - 1.345 moustiquaires imprégnées ont été distribuées aux communautés de la commune de Lúbia, municipalité de Nhârea, à 240 km au nord de la province de Bié, depuis août dernier, par les autorités sanitaires du district.

  • 27/10/2018 12:27:31

    Les femmes enceintes sont plus susceptibles de contracter le paludisme grave

    Saurimo - Le risque de contracter le paludisme sévère est trois fois plus élevé chez les femmes enceintes en raison d'une dépression transitoire de l'immunité pendant la grossesse, a averti jeudi, et Saurimo, province de Lunda Sul, le médecin généraliste Guilhermina Pereira.

  • 27/10/2018 11:37:42

    L'Angola et la Namibie recommandent l'harmonisation des services de santé

    Ondjiva - Les participants à la réunion transfrontalière entre l'Angola et la Namibie ont recommandé vendredi à Ondjiva, province de Cunene, le renforcement de l'harmonisation des services de santé le long de la frontière commune afin d'améliorer les soins de santé pour la population.