ANGOP - Angola Press de Nouvelles Angola PressANGOP - Angola Press de Nouvelles Angola Press

Aller à la page d'accueil
Luanda

Max:

Min:

Accueil » Nouvelles » Santé

22.08.2018 - mer. : 16'54 - Mise à jour 22.08.2018 - mer. : 16'54

L'INEMA étend ses services fixes à cinq municipalités de Huíla

Lubango - Les municipalités de Quilengues, Cacula, Humpata, Gambos et Matala (Huíla) vont, dans un proche avenir, compter sur les services fixes de l'Institut national des urgences médicales de l'Angola (Inema) à Huila, afin d'être rapidement assistées les cas d'accidents survenus sur les routes nationales qui les entourent.

Envoyer par email

Pour partager cette nouvelles par courriel, veuillez remplir les informations ci-dessous et cliquez sur Envoyer

Réviser

Pour signaler des erreurs dans les textes des articles publiés, de remplir les informations ci-dessous et cliquez sur Envoyer

Un patient assisté dans une ambulance de l'INEMA

Photo: Morais Silva

C’est ce qu’a informé mardi à la presse à Lubango, le directeur des services provinciaux de l’INEMA, Paulo Luvangamu, dans le cadre des célébrations du neuvième anniversaire depuis sa création en 2009 à l'occasion de la Coupe d'Afrique des Nations (CAN-2010).

Selon lui, le gouverneur Marcelino Tyipinge a déjà orienté les administrateurs municipaux et ils se préparent déjà les conditions pour accueillir ces services et probablement plus tard cette année, Cacula et Humpata peuvent déjà jouir  efficacement les travaux d'urgence.

Il a indiqué que, pour atteindre cette fin, il est nécessaire d'augmenter le nombre d'ambulances de 15 à 24, dont quatre de support avancé de vie et cinq de support de base de vie et de passer de 28 à 36 travailleurs, en vue de répondre au plan d'expansion de l'INEMA.

«À l'heure actuelle, nous sommes à peine confinés à Lubango, dont l'activité se concentre principalement sur la couverture d'événements qui abrite un grand nombre de personnes, mais que dans certains cas d'urgence, notre rayon d'action va jusqu’à Humpata, Chibia et la commune de Hoque", a-t-il souligné.

Cependant, il a expliqué que l'un des défis du ministère est de continuer à former en permanence le personnel des urgences médicales, car on ne peut pas réaliser des activités sans qu’il y ait une formation permanente et les sujets abordés dans ce domaine sont mis à jour chaque année.

L’INEMA, depuis sa fondation jusqu’en 2017 a déjà servi 10.400 patients dans un ratio de 1.300 par an, un chiffre que cette année pourrait être dépassé.

Lire aussi
  • 31/10/2018 13:15:29

    Les problèmes de la vue s'accentuent en Angola

    Luanda - Le nombre de patients ayant des problèmes de vision en République d'Angola a augmenté à 3500 patients au cours des deux dernières années, contre 3000 l'année précédente.

  • 31/10/2018 10:40:45

    Plus de mille moustiquaires distribuées à la population de Lúbia

    Nhârea - 1.345 moustiquaires imprégnées ont été distribuées aux communautés de la commune de Lúbia, municipalité de Nhârea, à 240 km au nord de la province de Bié, depuis août dernier, par les autorités sanitaires du district.

  • 27/10/2018 12:27:31

    Les femmes enceintes sont plus susceptibles de contracter le paludisme grave

    Saurimo - Le risque de contracter le paludisme sévère est trois fois plus élevé chez les femmes enceintes en raison d'une dépression transitoire de l'immunité pendant la grossesse, a averti jeudi, et Saurimo, province de Lunda Sul, le médecin généraliste Guilhermina Pereira.

  • 27/10/2018 11:37:42

    L'Angola et la Namibie recommandent l'harmonisation des services de santé

    Ondjiva - Les participants à la réunion transfrontalière entre l'Angola et la Namibie ont recommandé vendredi à Ondjiva, province de Cunene, le renforcement de l'harmonisation des services de santé le long de la frontière commune afin d'améliorer les soins de santé pour la population.