ANGOP - Angola Press de Nouvelles Angola PressANGOP - Angola Press de Nouvelles Angola Press

Aller à la page d'accueil
Luanda

Max:

Min:

Accueil » Nouvelles » Santé

11.10.2018 - jeu. : 15'37 - Mise à jour 11.10.2018 - jeu. : 15'37

Les entreprises doivent investir dans la prévention pour prévenir les accidents, selon une responsable

Luanda - Les entreprises doivent exécuter un ensemble d'actions visant à prévenir les accidents du travail afin de réduire les coûts, a déclaré jeudi à Luanda, la directrice générale du Centre pour la sécurité et la santé au travail, Isabel Filipe Cardoso.

Envoyer par email

Pour partager cette nouvelles par courriel, veuillez remplir les informations ci-dessous et cliquez sur Envoyer

Réviser

Pour signaler des erreurs dans les textes des articles publiés, de remplir les informations ci-dessous et cliquez sur Envoyer

1 / 1

Participants au premier atelier UNITEL / MAPTSS sur les «défis permanents en matière de gestion de la sécurité»

Photo: Clemente dos Santos

Nzinga Ngola

Selon la responsable qui intervenait à l'ouverture du premier atelier sur les défis permanents de la gestion de la sécurité, de l'hygiène et de la santé sur le lieu de travail, la prévention est une façon d'investir les dépenses pouvant survenir si une situation se présente et non un coût comme le pensent beaucoup de gens.

Elle a ajouté que la lutte contre les accidents du travail devrait être considérée comme une stratégie essentielle de toute organisation, étant inhérente à toute gestion qui vise des résultats durables.

"On ne peut plus cacher la réalité à laquelle les travailleurs sont confrontés sur leur lieu de travail, car les pertes pour les entreprises, les familles et la société sont énormes", a-t-elle souligné.

D’où, a-t-elle expliqué, les gestionnaires sont appelés à prêter une attention particulière aux décisions qu'ils prennent qui compromettent la sécurité des employés.

Isabel Cardoso a déclaré que les défis du marché mondial du travail sont aujourd'hui de plus en plus pressants et que le marché angolais est encore affecté par deux facteurs; la faible culture de sécurité et l’hygiène au travail et les difficultés financières dues à la situation financière actuelle.

La responsable a appelé les responsables à œuvrer à la sensibilisation des travailleurs par le biais de l'engagement pris de prévenir les accidents du travail.

Elle a appelé à un changement de mentalité des gestionnaires, soulignant que tous ceux qui ne réalisent pas l'importance de la sécurité, de l'hygiène et de la gestion de la santé au travail devront faire face aux défis auxquels ils sont confrontés, ainsi que des jours difficiles avec les coûts du non-respect des normes du travail.

L'atelier sur les défis permanents de la gestion de la sécurité, de l'hygiène et de la santé au travail est une promotion de l'Unitel sous le thème "Ensemble pour un environnement de travail plus sûr et plus productif" avec la participation de dirigeants d'entreprises publiques et privées