ANGOP - Angola Press de Nouvelles Angola PressANGOP - Angola Press de Nouvelles Angola Press

Aller à la page d'accueil
Luanda

Max:

Min:

Accueil » Nouvelles » Santé

25.10.2018 - jeu. : 16'27 - Mise à jour 25.10.2018 - jeu. : 18'20

Le Ministère de la Santé crée des bureaux d'éthique et d'humanisation

Lubango - Des bureaux d'éthique et d'humanisation ayant pour objectif de former du personnel pour le service public seront créés en 2019 dans tous les pays, par le ministère de la Santé (Minsa) dans des hôpitaux de référence, a annoncé jeudi, à Lubango, la titulaire du portefeuille, Sílvia Lutukuta.

Envoyer par email

Pour partager cette nouvelles par courriel, veuillez remplir les informations ci-dessous et cliquez sur Envoyer

Réviser

Pour signaler des erreurs dans les textes des articles publiés, de remplir les informations ci-dessous et cliquez sur Envoyer

Huíla: Sílvia Lutukuta, ministre de la Santé

Photo: Morais Silva

Selon la gouvernante qui travaille dans la province, la première expérience a été vécue à Luanda, où des plaintes sont reçues quotidiennement concernant le fonctionnement 'hospitalier, ce qui a permis d'améliorer la fourniture de services aux utilisateurs, tant en régime ambulatoire ou d’internement.

L'intention se pose parce que le service de santé au niveau national est mis au défi par les utilisateurs, qui se plaignent toujours du mauvais service des techniciens, a-t-elle informé.

Le ministre a affirmé que la création de ces bureaux, fonctionnant avec des cadres du secteur dans divers domaines de la connaissance, permettra aux gens de se sentir plus à l'aise pour exprimer leurs préoccupations et contribuer à l'amélioration des services de santé.

"Nous devons garantir des services humanisés et avec la qualité technique nécessaire, fournir des médicaments, qui constitue un autre défi majeur pour le ministère de la Santé", a-t-elle ajouté.

Bientôt, la structure répondra à deux services de formation technico-professionnelle et d’assistance avec l’inauguration de ce bureau.

Par ailleurs, la ministre a réaffirmé la nécessité de construire cinq centres d'hémodialyse dans les provinces de Benguela, Huambo, Cabinda, Lunda Norte et Huíla d'ici 2019.

La gouvernante a souligné qu'au-delà du traitement, les centres répondraient également par des services de néphrologie de référence, afin d'éviter les encombrements dans les hôpitaux de Luanda.

Selon elle, le secteur achève actuellement une étude budgétaire pour l'achat de matériels hors du pays, afin de garantir la qualité des services hospitaliers.

La ministre a participé jeudi à un forum d’écoute à la jeunesse promus par le gouvernorat de Huíla, qui s'est déroulé dans le pavillon de la ville pilote de Quilemba, en tant qu'invitée.

Lire aussi
  • 22/01/2019 09:02:06

    Le Ministère de la Santé réalise un cours accéléré pour des médecins

    Luanda - Le ministère de la Santé (Minsa) réalise à partir de juin un cours accéléré de trois mois sur les différentes matières de médecine théorique et pratique destiné aux médecins qui n'ont pas été en mesure de passer lors du dernier appel d'offres du secteur et aux nouveaux candidats qui ont rempli les 878 postes vacants attribués à la carrière de médecin général.

  • 23/10/2018 18:22:36

    L'hypertension fait 152 décès à Huíla

    Lubango - Cent cinquante-deux personnes sont décédées d'hypertension de janvier à ce jour dans la province de Huíla (Angola), sur un total de 13.670 cas enregistrés dans des hôpitaux locaux, a fait savoir lundi, à Lubango, le directeur du Bureau provincial de la santé, Eleutério Hivilíkwa.

  • 19/10/2018 10:56:30

    99 postes vacants de médecins dans la province sont sauvegardés

    Nhârea - Le gouverneur de la province de Bié, Pereira Alfredo, a assuré mercredi dans la municipalité de Nhârea, à 175 kilomètres au nord de la ville de Cuito, la sauvegarde des 99 places de médecins, bien que vingt seulement sont inscrits par l'appel d'offres de la santé.