ANGOP - Angola Press de Nouvelles Angola PressANGOP - Angola Press de Nouvelles Angola Press

Aller à la page d'accueil
Luanda

Max:

Min:

Accueil » Nouvelles » Santé

23.10.2018 - mar. : 18'22 - Mise à jour 23.10.2018 - mar. : 18'22

L'hypertension fait 152 décès à Huíla

Lubango - Cent cinquante-deux personnes sont décédées d'hypertension de janvier à ce jour dans la province de Huíla (Angola), sur un total de 13.670 cas enregistrés dans des hôpitaux locaux, a fait savoir lundi, à Lubango, le directeur du Bureau provincial de la santé, Eleutério Hivilíkwa.

Envoyer par email

Pour partager cette nouvelles par courriel, veuillez remplir les informations ci-dessous et cliquez sur Envoyer

Réviser

Pour signaler des erreurs dans les textes des articles publiés, de remplir les informations ci-dessous et cliquez sur Envoyer

Huila: Hôpital central de Lubango

Photo: Morais Silva

            S'adressant à l’Angop, dans cette ville, après avoir évalué la situation épidémiologique de la province, lors de la réunion extraordinaire du gouvernement local tenue lundi, le directeur a dit avoir eu une augmentation de 51 décès par rapport à la même période en 2017 au cours de laquelle ils avaient été diagnostiqués 6.546 cas.

           Il a expliqué que l'hypertension artérielle est une maladie chronique caractérisée par des niveaux élevés d'hypertension. Elle se produit lorsque les valeurs de pression maximale et minimale sont égales ou supérieures à 140/90 mmHg (ou 14 sur 9).

           "Une pression artérielle élevée oblige le cœur à faire plus d'efforts que la normale pour que le sang soit correctement distribué dans le corps. C'est l'un des principaux facteurs de risque d'accident vasculaire cérébral, d'infarctus, d'anévrysme artériel et d'insuffisance rénale et cardiaque", a-t-il dit.

          Selon lui, dans la plupart des cas, le problème est hérité d'au moins 90% des parents, mais plusieurs facteurs influent sur la pression artérielle, tels que le mode de vie de l'individu.

          Actuellement, Huíla compte 164 médecins, nationaux et expatriés, avec un ratio d’un médecin pour 15.228 habitants, ainsi que 3.334 infirmiers pour un total de 2.497.422 habitants.

          D’après lui, il manque plus de 387 médecins pour réduire les besoins de la province dans le secteur de la santé et obtenir le ratio d'un médecin sur 10 000 habitants, conformément au Plan national de développement de la santé (PNDS).
          Le réseau de santé de Huíla compte quatre hôpitaux provinciaux, de 74 centres médicaux et de 188 postes de santé (2 319 lits), y compris une école technique de santé.

Lire aussi
  • 05/02/2019 08:23:18

    Le nouvel hôpital de Maquela do Zombo entre en service

    Uíge - Les habitants de la municipalité de Maquela do Zombo, dans la province d'Uíge, ont bénéficié d'un nouvel hôpital municipal, inauguré lundi par la ministre de la Santé, Sílvia Lutukuta.

  • 30/01/2019 10:33:42

    Soyo enregistre 413 nouveaux cas de tuberculose

    Soyo - Quatre cent treize nouveaux cas de tuberculose ont été diagnostiqués à l'hôpital municipal de Soyo, dans la province de Zaire, au cours de l?année dernière, a appris l'ANGOP d'une source sanitaire.

  • 28/01/2019 13:04:01

    Des cas de paludisme augmentent à Lunda Norte

    Dundo - 175.448 cas de paludisme ont été diagnostiqués à Lunda Norte en 2018, avec un taux de létalité de 0,5%, contre 118.cas signalés en 2017, avec une létalité de 4,5%.

  • 26/01/2019 11:47:43

    Le Minsa crée la Commission électorale de l'ordre des médecins d'Angola

    Luanda - Le ministère de la Santé (Minsa) créera, dans les prochains jours, une commission électorale du scrutin dans l'Ordre des Médecins d'Angola, dont les membres méritent la confiance des candidats au poste.