ANGOP - Angola Press de Nouvelles Angola PressANGOP - Angola Press de Nouvelles Angola Press

Aller à la page d'accueil
Luanda

Max:

Min:

Accueil » Nouvelles » Santé

03.11.2019 - dim. : 13'19 - Mise à jour 03.11.2019 - dim. : 13'19

Le ministère de la santé veille à la durabilité des établissements de santé

Huambo - La ministre de la Santé, Sílvia Lutucuta, a déclaré vendredi à Huambo que la création de conditions humaines et financières pour assurer la durabilité des établissements de santé constituait l'un des défis du secteur dans le cadre de l'humanisation des services de santé.

Envoyer par email

Pour partager cette nouvelles par courriel, veuillez remplir les informations ci-dessous et cliquez sur Envoyer

Réviser

Pour signaler des erreurs dans les textes des articles publiés, de remplir les informations ci-dessous et cliquez sur Envoyer

Bié: Ministre de la santé, Silvia Lutucuta

Photo: Leonardo Castro

Intervenant sur la durabilité des services de santé dans les municipalités et les communes, dans le cadre des discussions du 7ème  Forum des municipalités et villes de l'Angola, ouvert jeudi, dans la ville de Huambo, plateau central, la ministre a précisé qu'il s'agissait d'un pari visant avant tout à réduire la pression dans les hôpitaux de référence, en ce qui concerne les soins aux patients.

 
Sílvia Lutucuta a souligné que, en pratique, le ministère de la Santé s'employait à renforcer le nombre de professionnels dans les établissements de santé des communautés, en organisant des concours pour l'admission de nouveaux employés, en augmentant les fonds alloués aux municipalités et, en même temps, dans la construction de plus d’infrastructures, pour fournir un service de santé plus humanisé.

 
En outre, elle a informé que le secteur de la santé donne la priorité au renforcement de la logistique des médicaments, en collaboration avec le ministère des Finances, par l’achat de médicaments pour les maladies les plus courantes: paludisme, tuberculose, VIH / sida, maladies hydriques et d’autres maladies négligées, ainsi que maladies chroniques non transmissibles.


Le 7ème  Forum des municipalités et villes de l'Angola, dont les travaux ont été guidés par le ministre d’État chargé de la Coordination économique, Manuel José Nunes Júnior, en présence de chefs de départements ministériels, de gouverneurs de 18 provinces et d’administrateurs de 164 municipalités, a analysé, entre autres questions, le niveau d’exécution du programme PIIM et la proposition du budget général de l'État pour 2020.

Lire aussi