ANGOP - Angola Press de Nouvelles Angola PressANGOP - Angola Press de Nouvelles Angola Press

Aller à la page d'accueil
Luanda

Max:

Min:

Accueil » Nouvelles » Santé

16.03.2019 - sam. : 12'50 - Mise à jour 16.03.2019 - sam. : 12'50

Un centre des FAA dessert 174 patients rénaux

Luanda - Depuis novembre 2018, 174 patients souffrant de maladies rénales chroniques ont été examinés au centre d'hémodialyse des Forces armées angolaises (FAA).

Envoyer par email

Pour partager cette nouvelles par courriel, veuillez remplir les informations ci-dessous et cliquez sur Envoyer

Réviser

Pour signaler des erreurs dans les textes des articles publiés, de remplir les informations ci-dessous et cliquez sur Envoyer

Ce nombre comprend 145 consultations réalisées de janvier à mars cette année, dont 121 hommes et 53 femmes.

Ces données ont été avancées lors d’une présentation du fonctionnement du centre, au cours de l’acte de remise des diplômes aux 24 membres du personnel formé à l’académie de formation en hémodialyse des Forces Armées Angolaises, dans le cadre de la commémoration de la Journée internationale du rein, célébrée le 14 de ce mois.

Depuis l'ouverture du centre (le 15 novembre 2018), au cours des 15 premiers jours, 1 102 séances de dialyse avaient été organisées, 1 928 en décembre, 1 900 en janvier, 1 800 en février et 1 924 en mars.

António Egídio de Sousa, chef d’état-major des FAA, a estimé que le centre d’hémodialyse constituait une valeur ajoutée du fait de la prise de conscience des difficultés rencontrées par les patients souffrant d’insuffisance rénale, contrôlés par les unités de santé.

Avec cette infrastructure, le pays ne dépend plus exclusivement d'interventions médicales à l'étranger, ce qui en soi représente un coût financier élevé.

"Heureusement, la situation a radicalement changé grâce aux efforts que notre gouvernement entreprend pour améliorer la qualité de vie des citoyens, y compris les niveaux de soins médicaux spécialisés fournis aux patients", a-t-il indiqué.

On estime que 850 millions de personnes dans le monde souffrent de néphropathie pour différentes causes, qui est actuellement la 11ème cause de décès dans le monde, avec 2,3 à 7,1 millions de décès prématurés dus au manque d'accès à l'hémodialyse et à la transplantation.

La maladie rénale affecte les personnes âgées et toutes les races. Après 40 ans, la personne perd en moyenne 1% de sa fonction rénale et les personnes de plus de 60 ans ont un risque plus élevé de développer la maladie.

Balises Maladie   Saúde  

Lire aussi
  • 15/03/2019 15:58:36

    Le pays compte 10 unités spécialisées dans l'insuffisance rénale

    Luanda - L'Angola compte 1 651 personnes souffrant d'insuffisance rénale et 10 unités de santé publique spécialisées dans ces cas, a révélé jeudi à Luanda le directeur national des hôpitaux, Welema Cipriano.

  • 02/03/2019 12:34:18

    Le transfert de compétences augmentera l'efficacité du secteur de la santé

    Luanda - Les participants à la table ronde sur "Le partenariat gagnant, défis vers la durabilité", qui s'est achevée jeudi à Luanda, ont estimé que le processus de transfert de compétences et d'attributions augmenterait l'efficacité de la résolution des problèmes du secteur de la santé au niveau du pays.

  • 19/02/2019 18:03:17

    Santé : Uíge trace une stratégie de prévention contre l’Ebola

    Uíge - Les organes du ministère de la Santé à Uíge ont organisé lundi une réunion stratégique provinciale avec les membres de l'équipe multisectorielle de lutte contre les maladies endémiques, afin de définir des mesures visant à prévenir l’Ebola, une maladie frappant la République démocratique du Congo voisine (RDC).