ANGOP - Angola Press de Nouvelles Angola PressANGOP - Angola Press de Nouvelles Angola Press

Aller à la page d'accueil
Luanda

Max:

Min:

Accueil » Nouvelles » Société

28.08.2013 - mer. : 17'25 - Mise à jour 28.08.2013 - mer. : 20'15

Des amis d'enfance parlent des moments passés avec le Président de la République

Luanda,28/08(ANGOP) - Des amis d'enfance du Président de la République, José Eduardo dos Santos, ont parlé mercredi, à Luanda, des moments vécus dans leur jeunesse dans le quartier Sambizanga, au cours d'un acte politico-culturel organisé par l'Organisation de la Femme Angolaise (OMA), à l'occasion du 71ème anniversaire du Chef de l'Etat angolais.

Envoyer par email

Pour partager cette nouvelles par courriel, veuillez remplir les informations ci-dessous et cliquez sur Envoyer

Réviser

Pour signaler des erreurs dans les textes des articles publiés, de remplir les informations ci-dessous et cliquez sur Envoyer

Joãozinho et Chico Asa - des amis d enfance du PR

Photo: Joaquina Bento

D'après João António da Cunha, l'un des amis d'enfance, qui a partagé avec le Président de la République, des moments de vie entre les années 1950 et 1952, à l'Ecole "Dona Roberta", au quartier Sambizanga, avec lui , ils ont formé le groupe "Kimbambas do Ritmo".  

Il a expliqué que dans le groupe, José Eduardo dos Santos jouait de la guitare et chanté aussi, tandis que Alberto Carneiro jouait seulement la guitare.

Durant leurs temps libres, avec José Eduardo dos Santos et d'autres amis, a rappelé João António da Cunha, ils jouaient au football dans le terrain, où actuellement, on a construis l'immeuble "du Livre".

“ Il est né içi même, où actuellement, se trouve le marché de São Paulo et nous nous sommes séparés quand il est parti lutter pour la libération de l'Angola”, a-t-il indiqué, avant d'ajouter que José Eduardo dos Santos a toujours été pacifique, n'aimait pas les luttes, des querelles ni la confusion.

“Nous avons grandis avec José Eduardo dos Santos à Sambizanga et quand on dit qu'il est étranger, nous devenons très tristes, car nous pensons que c'est de la foutaise ”, a-t-il dit.

Le Président de la République, José Eduardo dos Santos, travail beaucoup. “ Aucun résident africain travail de la sorte”.

Á son tour, Chico Aza, un autre ami d'enfance, qui a été baptisé le même jour que le Chef de l'État angolais à l'église "São Paulo", à Luanda, a affirmé avoir passé de long moment avec José Eduardo dos Santos, durant lequel ils ont formé, ensemble avec le Président de la république, ainsi que d'autres amis, le gymnase de football club de Sambizanga.    

“Il n'aimait pas la confusion, il était très calme et quand il y avait de la confusion, c'est lui qui nous calmait”, a-t-il indiqué.

Lire aussi