ANGOP - Angola Press de Nouvelles Angola PressANGOP - Angola Press de Nouvelles Angola Press

Aller à la page d'accueil
Luanda

Max:

Min:

Accueil » Nouvelles » Société

21.12.2017 - jeu. : 10'35 - Mise à jour 21.12.2017 - jeu. : 10'35

L'évêque tocoiste souligne les causes du taux élevé de divorces

Luanda - La pauvreté, l'impuissance sexuelle et l'ingérence des membres de la famille dans les affaires de couples sont les causes principales de 90 pour cent des divorces enregistrés en Angola, a souligné mercredi l'évêque de l'Eglise de Notre Seigneur Jésus-Christ dans le Monde (Tocoiste ), Afonso Nunes.

Envoyer par email

Pour partager cette nouvelles par courriel, veuillez remplir les informations ci-dessous et cliquez sur Envoyer

Réviser

Pour signaler des erreurs dans les textes des articles publiés, de remplir les informations ci-dessous et cliquez sur Envoyer

Afonso Nunes, évêque de l'église tocoiste

Photo: angop

Le chef religieux a fait cette déclaration quand il animait une conférence sur "La femme chrétienne moderne et le divorce, causes et conséquences dans la société" destinée aux femmes de l'église Tocoiste.

Afonso Nunes a affirmé que la pauvreté combinée avec le manque de ressources financières de la part des hommes pour répondre aux besoins de la maison conduit de nombreuses femmes à chercher d'autres partenaires et par conséquent la séparation.

Le manque d'emploi est autre mal auquel de nombreux jeunes sont confrontés, associé à l'ambition déraisonnable de nombreuses femmes de voir leurs problèmes résolus rapidement et sans discernement, a-t-il encore indiqué.

Il a également souligné le manque de satisfaction sexuelle de la part de nombreuses femmes, ce qui les conduit à rechercher d'autres partenaires en dehors de la maison, emportant avec eux dans de nombreux cas des maladies parmi d'autres maux.

À ces facteurs, l’évêque Afonso Nunes a ajouté l'ingérence des parents dans les affaires qui ne concernent que les couples, où les conseils donnés ne sont pas les plus appropriés provoquant les séparations.

Selon lui, le rôle de l’église est d’aborder ces problèmes aux moments appropriés avec des personnes capables d'enseigner à ceux qui ne savent pas comment agir dans ces circonstances.

Il a expliqué que le divorce contribuait à la perturbation des familles angolaises où les enfants ont tendance à perdre des valeurs morales et éthiques.

L'évêque a profité de l'occasion pour appeler toutes les familles dans le sens de contenir les dépenses pendant les fêtes de fin d’année afin d'éviter d'autres revers.

Balises Angola   Religião  

Lire aussi
  • 20/12/2017 16:52:12

    L'indépendance et la paix sont des réalisations de deux générations - un gouvernant

    Luanda - L'indépendance et la paix sont les réalisations de deux générations de combattants, que les générations actuelles et futures doivent savoir préserver inévitablement, a affirmé mercredi, le ministre des Anciens Combattants et Vétérans de la Patrie, João Ernesto dos Santos.

  • 08/12/2017 17:40:29

    Parution de l'ouvrage "Tokoismo, Filosofia da Libertação"

    Luanda - Le livre "Tokoismo, Filosofia da Libertação" (Tokoismo, Philosophie de la Libération), de l'historien Patrício Batsîkama, est publié vendredi, à Luanda, dans une cérémonie organisée par le Mémorial Dr. Agostinho Neto, la Fondation Simão Gonçalves Toco et l'éditeur Solwidi.

  • 07/12/2017 20:17:28

    Secteur privé, partenaire incontournable du gouvernement

    Luanda - Les Centres de formation privés, qui font partie du Système National de Formation Professionnelle, sont des partenaires importants et incontournables du gouvernement, a affirmé jeudi à Luanda le ministre angolais de l'Administration Publique, Emploi et Sécurité Sociale, Jesus Maiato.