ANGOP - Angola Press de Nouvelles Angola PressANGOP - Angola Press de Nouvelles Angola Press

Aller à la page d'accueil
Luanda

Max:

Min:

Accueil » Nouvelles » Société

04.01.2018 - jeu. : 16'18 - Mise à jour 04.01.2018 - jeu. : 16'18

La présence d'engins explosifs met en cause l'agriculture à Lucala II

Ndalatando - La présence de munitions non explosées, associée à des mines antipersonnel dans la localité de Lucala II, municipalité de Cazengo, à 25 kilomètres au sud de Ndalatando, capitale de la province de Cuanza Norte, décourage les paysans locaux à pratiquer l?activité agricole, a informé jeudi, à l?Angop, l'autorité traditionnelle locale, Domingos Francisco Sebastião.

Envoyer par email

Pour partager cette nouvelles par courriel, veuillez remplir les informations ci-dessous et cliquez sur Envoyer

Réviser

Pour signaler des erreurs dans les textes des articles publiés, de remplir les informations ci-dessous et cliquez sur Envoyer

Chef traditionnel de la localité de Lucala II, Domingos Francisco Sebastião

Photo: Estevão Manuel

Selon lui, bien que la localité, habitée par environ 356 personnes, ait déjà bénéficié de l'action anti-mines, il y a encore divers artefacts militaires qui continuent à apparaître dans la région, ce qui est inquiète la population.

Le fait que la localité ait été le théâtre de plusieurs batailles pendant la période de conflit armé qui a dévasté le pays, la région devrait bénéficier d'une action de déminage plus complète, en particulier les zones de culture de la population, et pas seulement autour du village, d’anciennes positions militaires et du pont sur la rivière Lucala, comme cela a été fait.

Cette autorité traditionnelle a reconnu que la population locale avait peur de défricher la terre pour la culture de divers produits, ce qui limite leur activité dans la production d'horticoles sur la rivière Lucala, où il y a eu  une intervention de déminage.

Il a cité comme exemple les dangers que courent la population, le fait que son père ait été tué il y a six ans par une mine antipersonnel lorsqu'il allait au champ.

Il a en outre souligné d'autres problèmes, le manque d’eau canalisée, en dépit de l'existence dans la localité d'un système de captation dans la rivière Lucala qui fournit ce liquide à la commune de Dange-Ya-Menha, municipalité de Cambambe, des outils agricoles et de pêche, ainsi que des motopompes, pour l'irrigation des champs.

Lire aussi