ANGOP - Angola Press de Nouvelles Angola PressANGOP - Angola Press de Nouvelles Angola Press

Aller à la page d'accueil
Luanda

Max:

Min:

Accueil » Nouvelles » Société

13.12.2018 - jeu. : 16'16 - Mise à jour 13.12.2018 - jeu. : 16'26

Le secrétaire d'État appelle à l'éboration d'un plan directeur municipal

Luanda - Le manque d'outils d'aménagement du territoire dans les municipalités est l'une des principales difficultés lors de l'élaboration d'un plan directeur municipal, a déclaré jeudi le secrétaire d'Etat à l'Aménagement du territoire, Manuel Pimentel.

Envoyer par email

Pour partager cette nouvelles par courriel, veuillez remplir les informations ci-dessous et cliquez sur Envoyer

Réviser

Pour signaler des erreurs dans les textes des articles publiés, de remplir les informations ci-dessous et cliquez sur Envoyer

Manuel Marques de Almeida Pimentel, Secrétaire d'Etat à l'Aménagement du Territoire

Photo: Francisco Miudo

          Selon le responsable qui s’exprimait en marge des premières journées techniques promues par le Gouvernement provincial de Luanda (GPL), la première priorité des administrations municipales devrait désormais être l’élaboration du plan directeur de leur localité, sans lequel il devient impossible de parler de décentralisation, ainsi que le développement de la province.

            Il a ajouté que sans plan directeur, les municipalités continueraient d'avoir des problèmes d'approvisionnement en électricité et en eau potable, d'assainissement de base, de mobilité de la route, entre autres.

            Pour cette raison, Manuel Pimentel a appelé les administrateurs municipaux à établir leurs plans dans les meilleurs délais, avec le minimum de ressources financières dont ils disposent, afin d’améliorer la vie des habitants.

            Il a affirmé que le ministère de l'Aménagement du territoire et de l’Habitation superviserait et responsabiliserait les gestionnaires qui ignoraient désormais la réalisation des plans.

           Jusqu'à présent, a-t-il poursuivi, des neuf municipalités qui composent Luanda, seules Viana, Icolo et Bengo et Quiçama ont un plan directeur municipal en cours d'approbation.

            Les premières journées techniques organisées par GPL se déroulent sous la devise "Décentralisation et déconcentration pour mieux gouverner", dans la municipalité de Quiçama.

            Les administrateurs municipaux, communaux, les secrétaires d'État et les sous-gouverneurs participent à la réunion.

Lire aussi