ANGOP - Angola Press de Nouvelles Angola PressANGOP - Angola Press de Nouvelles Angola Press

Aller à la page d'accueil
Luanda

Max:

Min:

Accueil » Nouvelles » Société

20.06.2018 - mer. : 15'09 - Mise à jour 20.06.2018 - mer. : 15'10

Un gouvernant appelle à l'unité dans la lutte pour le bien-être

Moçâmedes - Chaque société doit s'unir pour se battre pour la promotion et le bien-être des familles, en particulier des plus jeunes, donnant une solution aux principaux problèmes auxquels ils sont confrontés, a déclaré lundi dans cette ville, le gouverneur de Namibe, Carlos da Rocha Cruz.

Envoyer par email

Pour partager cette nouvelles par courriel, veuillez remplir les informations ci-dessous et cliquez sur Envoyer

Réviser

Pour signaler des erreurs dans les textes des articles publiés, de remplir les informations ci-dessous et cliquez sur Envoyer

Gouverneur de Namibe, Carlos da Rocha Cruz

Photo: Rosário dos Santos

Le gouvernant parlait lors de la cérémonie de clôture de la première Conférence nationale des hommes de l'Eglise synodale, qui a réuni 300 dirigeants de cette congrégation religieuse, a ajouté que les églises continuent de jouer un rôle clé dans la promotion des valeurs civiques et morales pour le bien-être des Familles angolaises

"Nous reconnaissons que l'église a fait beaucoup et l'IESA devrait continuer à nous aider à promouvoir de telles rencontres afin de traiter les situations de délinquance, l'éducation des jeunes dans les familles, parce que nous devons travailler durement pour réduire ces problèmes au sein des familles », a-t-il indiqué.

Selon lui, il est fondamental d'aborder les réunions de famille avec des thèmes liés à la bonne convivialité, à la solidarité et à l'amour du prochain, afin qu'à l'avenir, on puisse avoir une génération avec des familles unies et éduquées.

D'autre part, les leaders religieux réaffirment la nécessité de travailler ensemble pour que les familles soient vues comme un espace où leurs membres se sentent en sécurité, protégés, à l’abri et non pas une zone de frustration, de violence et de vengeance.

Il considère que la famille devrait être considérée comme une "École d'Exercices et de Production d'Hommes Communicatifs, Honnêtes et Transparents, donnant un exemple aux enfants et à la société qui ont tant besoin de ces valeurs éthiques".

Les dirigeants de l'Église ont réitéré leur responsabilité de promouvoir l'autonomisation des femmes au foyer, leur garantissant la dignité, le respect et l’amour par des actions concrètes.

L'un des points les plus débattus à cette conférence était «Le rôle des hommes dans le développement et la stabilité des familles», entre autres.

Lire aussi