ANGOP - Angola Press de Nouvelles Angola PressANGOP - Angola Press de Nouvelles Angola Press

Aller à la page d'accueil
Luanda

Max:

Min:

Accueil » Nouvelles » Société

29.06.2018 - ven. : 17'32 - Mise à jour 29.06.2018 - ven. : 17'31

Malanje : Un patient se jette du 7ème étage de l'hôpital régional

Malanje - Un patient de 54 ans, identifié par António Muzaba, est décédé vendredi matin après s'être jeté du 7ème étage de l'hôpital régional de Malanje, où il était hospitalisé depuis mercredi.

Envoyer par email

Pour partager cette nouvelles par courriel, veuillez remplir les informations ci-dessous et cliquez sur Envoyer

Réviser

Pour signaler des erreurs dans les textes des articles publiés, de remplir les informations ci-dessous et cliquez sur Envoyer

La patient, qui était également infirmière pendant 26 ans dans les services d'orthopédie de l'hôpital régional, est entrée dans la salle d'urgence de cette unité mercredi, quelques instants après avoir ingéré une substance toxique non identifiée dans le but de se suicider.

Selon le directeur de l'hôpital régional, Isaac Savumbi, en raison de la substance que le patient avait prise, il a été identifié des blessures graves dans son organisme, raison pour laquelle il avait été transféré aux services médicaux où il recevait un traitement en attendant son transfert à Luanda, prévu pour vendredi.

Malgré cela, selon le directeur, le monsieur semblait être calme et sans signe de truble mentale, ayant même reçu des soins ce matin dans la chambre où il avait été hospitalisée, en compagnie d'un autre patient.

Isaac Savumbi a écarté toute faille dans le système de sécurité de l'hôpital, mais a promis que, dorénavant, les mesures de contrôle des patients seraient renforcées.

D'autre part, l'épouse du défunt, Jacinta Bernardo, a informé que, quelques jours avant l'hospitalisation, son mari consommait de l'alcool par excès et avait des hallucinations constantes.

Le psychologue clinicien du même hôpital, Cláudio Brandão, a considéré le cas comme étant une dépression ou d'un trouble bipolaire, puisque la victime buvait beaucoup de boissons alcoolisées et le fait que son hospitalisation fut motivée par une tentative de suicide.

Pour éviter de telles situations, le spécialiste a conseillé le dialogue au sein de la famille, pour la santé mentale des membres de ce noyau.

Lire aussi