ANGOP - Angola Press de Nouvelles Angola PressANGOP - Angola Press de Nouvelles Angola Press

Aller à la page d'accueil
Luanda

Max:

Min:

Accueil » Nouvelles » Société

06.07.2018 - ven. : 16'46 - Mise à jour 06.07.2018 - ven. : 16'46

L'Irsem exhorte les anciens militaires à s'inscrire

Ondjiva - Les anciens militaires qui ne bénéficient pas du programme de réinsertion socio-économique doivent s'inscrire dans le secteur, a appelé vendredi, à Ondjiva, la cheffe de l'Institut de réintégration socio-professionnelle des anciens militaires (IRSEM) à Cunene, Muteka Mbutu.

Envoyer par email

Pour partager cette nouvelles par courriel, veuillez remplir les informations ci-dessous et cliquez sur Envoyer

Réviser

Pour signaler des erreurs dans les textes des articles publiés, de remplir les informations ci-dessous et cliquez sur Envoyer

Des anciens reçoivent des tractions animales

Photo: Arquivo

Parlant à l'Angop sur l'activité du secteur, la responsable a souligné que l'enregistrement des combattants démobilisés est en cours, suffisant seulement se rendre à l’installation de la direction à Ondjiva, et aux administrations municipales.

A cet effet, a-t-elle expliqué, le démobilisé devrait avoir le passeport de démobilisés, et que le processus touche les anciens soldats des accords de paix de Lusaka, Bicesse et du Mémorandum d’entente de Luena.

Muteka Mbutu a fait savoir que quant au programme socio-économique de l’Exécutif, la province de Cunene compte réintégrer 4.740 démobilisés de

2018-2022  dans divers projets, en particulier l'agriculture, le commerce, la serrurerie, l’électricité et la couture.

L’Irsem à Cunene contrôle 8.235 ex-militaires dans les six municipalités.

Lire aussi