ANGOP - Angola Press de Nouvelles Angola PressANGOP - Angola Press de Nouvelles Angola Press

Aller à la page d'accueil
Luanda

Max:

Min:

Accueil » Nouvelles » Société

17.07.2018 - mar. : 15'51 - Mise à jour 17.07.2018 - mar. : 15'51

La société veut une stratégie pour lutter contre la pauvreté infantile

Benguela - La société civile de Benguela souhaite une stratégie locale pour lutter contre la pauvreté et l'exclusion sociale des enfants, en vue d'assurer un développement émotionnel et physique équilibré des enfants victimes d'exploitation, de délinquance et de prostitution, entre autres maux.

Envoyer par email

Pour partager cette nouvelles par courriel, veuillez remplir les informations ci-dessous et cliquez sur Envoyer

Réviser

Pour signaler des erreurs dans les textes des articles publiés, de remplir les informations ci-dessous et cliquez sur Envoyer

Enfant, futur du pays

Photo: Adão João Pedro

Parlant à l'Angop, à propos de la lutte contre la pauvreté des enfants à Benguela, Melo Costa, conseiller en développement local, a dit qu’on ne peut pas tracer une stratégie de lutte contre la pauvreté sans réactiver les réseaux de protection de l'enfant au niveau provincial, municipal, communal et du quartier.

Melo Costa souligne également la nécessité de maximiser et d'optimiser les différents instruments juridiques qui protègent les droits des enfants, tels que les 11 engagements, la loi sur la protection de l'enfant, les centres communautaires pour l'enfance et d'autres plateformes de coordination.

Pour le responsable, il faut rechercher des partenariats nationaux et locaux tels que des entreprises, des églises, des associations professionnelles, des banques et d'autres organisations sociales pour financer des projets multiformes qui contribuent au développement harmonieux de l'enfant.

Toutefois, il souligne que les problèmes de pauvreté affectent un nombre croissant d'enfants à Benguela en raison de l'augmentation du chômage, des bas salaires, des coûts de santé et d'éducation et, en général, des politiques publiques non adaptées au contexte actuel.

Quant aux conséquences de la pauvreté dans cette frange sociale, Melo Costa a évoqué l'exploitation du travail des enfants, la délinquance, les vols, la mendicité, la prostitution, la traite, entre autres.

Selon l'ancien coordinateur de l'Unité technique d'aide humanitaire à Benguela, la lutte contre la pauvreté infantile doit être menée à partir des causes, afin d'atténuer les effets négatifs résultant de ce problème social.

Lire aussi