ANGOP - Angola Press de Nouvelles Angola PressANGOP - Angola Press de Nouvelles Angola Press

Aller à la page d'accueil
Luanda

Max:

Min:

Accueil » Nouvelles » Société

31.07.2018 - mar. : 11'06 - Mise à jour 31.07.2018 - mar. : 11'06

L'ambassadrice relève l'importance de la formation scolaire chez la femme africaine

Luanda - Un des défis à relever actuellement par la femme africaine, notamment angolaise, consiste à lutter constamment en vue d'atteindre au moins un niveau scolaire moyen ou supérieur, a déclaré lundi l'ambassadrice de l'Angola en Russie, Teresa de Lemos.

Envoyer par email

Pour partager cette nouvelles par courriel, veuillez remplir les informations ci-dessous et cliquez sur Envoyer

Réviser

Pour signaler des erreurs dans les textes des articles publiés, de remplir les informations ci-dessous et cliquez sur Envoyer

L'ambassadrice de l'Angola en Russie, Teresa de Lemos

Photo: Alberto Juliao

S'exprimant en marge d'une cérémonie en hommage aux femmes "kitandeiras" (commerçantes), la diplomate a souligné que les études étaient le seul moyen par lequel les femmes peuvent réaliser leur rêve de devenir, soit médecin, avocate, politique, entrepreneure, enseignante, ou autre personnalité dans la société.

 La femme est indispensable, mais elle doit se préparer à relever les défis qu'imposent les sociétés modernes, a-t-elle ajouté à l'Angop, à l'occasion de la journée de la Femme africaine célébrée le 31 juillet.

"Les femmes angolaises et africaines sont déjà émancipées, mais il y'a encore quelques barrières", a-t-elle ajouté.  "Je ne vois comment réaliser le rêve de représentation des femmes à 80 pour cent dans le gouvernement, dans le parlement, dans la diplomatie ou dans d'autres secteurs de la vie", a-t-elle poursuivi.

 Enfin, l'ambassadrice a appelé les femmes africaines à s'unir davantage
et à relever les défis de la société.


 

Balises Formation  

Lire aussi
  • 07/12/2018 16:51:25

    L'INEFOP forme plus de 900 jeunes dans les arts et métiers

    Mbanza Kongo - Neuf cent quarante-quatre jeunes hommes et femmes, âgés de 18 à 35 ans, ont été formés dans divers cours d'arts et métiers dans le cycle de formation de 2018, dans les quatre centres de formation professionnelle disponibles dans la province de Zaíre.

  • 12/09/2018 15:34:01

    L'INEFOP prévoit de lancer un appel d'offres national

    Luanda - L'Institut national d'emploi et formation professionnelle (INEFOP) prévoit d'organiser, d'ici 2019, un appel d'offres pour l'admission de formateurs professionnels parmi ses cadres, a annoncé lundi à Luanda, le directeur général de l'institution, Manuel Bangui.

  • 01/08/2018 18:16:03

    L'Exécutif réitère son engagement dans la formation professionnelle

    Luanda - La formation des jeunes avec des compétences techniques professionnelles, visant à réduire les problèmes des citoyens dans le domaine de l'emploi continue d'être un pari de l'Exécutif, a déclaré mercredi à Luanda, le secrétaire d'Etat au Travail et à la Sécurité sociale, Manuel Jésus Moreira.

  • 01/08/2018 16:46:10

    IColo e Bengo bénéficie de Centre de Formation Professionnelle Mobile

    Luanda - Un centre de formation professionnelle mobile, avec la capacité d'accueillir 240 étudiants, a été inauguré mercredi, dans la municipalité d'Icolo et Bengo (Luanda), lors d'une cérémonie présidée par le Secrétaire d'Etat au Travail et à la Sécurité Sociale, Manuel Jesus Moreira.