ANGOP - Angola Press de Nouvelles Angola PressANGOP - Angola Press de Nouvelles Angola Press

Aller à la page d'accueil
Luanda

Max:

Min:

Accueil » Nouvelles » Société

08.08.2018 - mer. : 19'06 - Mise à jour 08.08.2018 - mer. : 19'07

Des citoyens quittent le village de Sapopo faute de conditions sociales

Saurimo - Les habitants du village de Sapopo, à 25 kilomètres du centre de la ville de Saurimo, dans la province de Lunda Sul, quittent la circonscription en raison du manque d'école, de poste de santé, d'électricité et d'autres services sociaux.

Envoyer par email

Pour partager cette nouvelles par courriel, veuillez remplir les informations ci-dessous et cliquez sur Envoyer

Réviser

Pour signaler des erreurs dans les textes des articles publiés, de remplir les informations ci-dessous et cliquez sur Envoyer

Chef du village de Sapopo, Martins Lucas

Photo: HÉLDER DIAS

L'information a été fournie mercredi, par le chef de ce village voisin de la société minière de Catoca, la plus grande société de diamants du pays, Martins Lucas, dans une interview avec l’Angop, sur les difficultés qu’affronte la localité.

Il a dit que sur les plus de mille citoyens qui vivaient dans le village, seuls 150 continuent sur place. Les autres ont déménagé au centre de la ville à la recherche de meilleures conditions de vie, de formation et de santé.

Le responsable a souligné que les habitants qui résistent encore dans le village parcourent environ deux kilomètres à la recherche d’une formation et d’une assistance médicale dans la localité de Sacaxima, courant le risque, car le village est situé le long de la section reliant le centre de la ville à la société minière  de Catoca, où la circulation routière est fréquente.

Il a souligné qu'environ 45 enfants du village étaient inscrits dans l’enseignement primaire, ajoutant que les citoyens demandent également l'enregistrement de leur naissance.

A cet effet, il a appelé le gouvernorat local à faire des efforts pour construire une école, un poste de santé, visant à stopper l’exode rural qui devient inquiétant.

Le responsable a finalement demandé du matériel agricole et des semences, pour dynamiser l'activité du champ, puisque la majorité des citoyens vivant à Sapopo vivent de ce secteur.

Lire aussi
  • 08/08/2018 17:05:17

    Le gouverneur Kiteculo travaille à Cacolo

    Cacolo - L'état actuel de dégradation des sections qui relient les municipalités de Alto Chicapa, Cucumbi et Xassengue (Lunda Sul) et certains projets sociaux en cours d'exécution et paralysés font partie d'entre autres thèmes qui seront analysés et débattus durant la visite de 72 heures du gouverneur de la province, Ernesto Kiteculo, à partir de ce mercredi, à la municipalité de Cacolo, à 145 kilomètres au nord-est de la ville de Saurimo.

  • 31/07/2018 12:37:02

    La ministre de la Famille préside les festivités de la Journée de la femme africaine

    Dala - Les festivités marquant la Journée de la femme africaine ont été lancée, mardi, dans la municipalité de Dala (Lunda Sul), à 160 kilomètres au sud de la ville de Saurimo, par la ministre de l'Action sociale, la Famille et Promotion de la Femme, Victoire da Conceição.

  • 18/07/2018 14:19:40

    L'archevêque considère la prolifération des sectes comme une menace morale

    Saurimo - L'archevêque de l'archidiocèse de Saurimo (Lunda Sul), Mgr José Imbamba, a déclaré mercredi que la prolifération des sectes religieuses était une menace à la morale des familles angolaises.