ANGOP - Angola Press de Nouvelles Angola PressANGOP - Angola Press de Nouvelles Angola Press

Aller à la page d'accueil
Luanda

Max:

Min:

Accueil » Nouvelles » Société

10.08.2018 - ven. : 17'16 - Mise à jour 10.08.2018 - ven. : 17'16

L'intégration des Anciens combattants, défi à relever par le gouvernement angolais

Luanda - L'intégration de deux générations entières qui se sont livrées à la lutte de Libération Nationale et à la défense de l'intégrité territoriale, est l'un des grands défis à relever par la société angolaise et le gouvernement, a affirmé vendredi à Luanda le secrétaire d'Etat aux Anciens combattants et Vétérans de la Patrie, Clemente Cunjuca.

Envoyer par email

Pour partager cette nouvelles par courriel, veuillez remplir les informations ci-dessous et cliquez sur Envoyer

Réviser

Pour signaler des erreurs dans les textes des articles publiés, de remplir les informations ci-dessous et cliquez sur Envoyer

Secrétaire d'Etat aux Anciens Combattants, Clemente Conjuca

Photo: Ana Ramos

Ces hommes constituent deux générations: Une qui a lutté pour la libération nationale (indépendance), et une autre qui a combattu pour la défense de la patrie et de la consolidation de la nation angolaise, a-t-il précisé à l'ouverture d'un sondage public sur la Proposition de la Loi concernant les Anciens combattants et les Vétérans de la Patrie.

"Ces deux générations représentent le patrimoine commun de toute la société angolaise indépendamment des convictions politiques, religieuses ou sociales de chacune d'elles, car elles sont auteurs de l'indépendance nationale et de la paix, biens qui constituent le patrimoine commun de tout citoyen angolais", a-t-il ajouté dans la municipalité de Talatona.

La guerre a duré 40 années successivement, et au lendemain de la proclamation de l'indépendance nationale, en 1975, alors que l'on croyait que le pays vivrait en pays, et qu'il était temps d'aller à l'école pour étudier, hélas survint alors la nécessité de soutenir la première génération de la lutte de libération nationale et de poursuivre la lutte à laquelle s'est jointe une deuxième génération, c'est-à-dire celle des combattants de la défense de la patrie, a-t-il souligné.

La loi concernant les Anciens combattants et Vétérans de la patrie établie le régime de protection spéciale reconnue aux combattants de la lutte pour l'indépendance nationale, aux vétérans de la patrie, aux handicapés de guerre, ainsi qu'aux membres des familles décédés ou ayant péri aux termes de la Constitution de la République.

Lire aussi
  • 17/10/2018 19:31:10

    Présentation d'un plan de surveillance de la lutte contre la pauvreté

    Luanda - Un plan de surveillance de la lutte contre la pauvreté a été présenté mercredi, à Luanda, par le ministère de l'Assistance sociale, de la Famille et de la promotion de la Femme (Masfamu) à la Commission nationale chargée du suivi de ce programme.

  • 12/10/2018 15:00:24

    Le pillage laisse la ville pilote de Sequele dans le noir

    Luanda - Des citoyens inconnus ont démantelé, mercredi soir, des barres de cuivre qui supportent une tour de transmission d'électricité à haute tension, laissant la centralité de Sequele et la banlieue de la municipalité de Cacuaco privées d'énergie.

  • 02/10/2018 16:13:15

    Projet de construction du mausolée pour Simão Toco

    Luanda - L'Église de Notre-Seigneur Jésus-Christ dans le monde (Tocoista) a présenté vendredi à Luanda un projet de construction d'un mausolée dédié au prophète Simão Gonçalves Toco à Ntaya, Maquela do Zombo (Uíge).

  • 30/09/2018 12:12:21

    Le ministère approuve les documents de 20.000 anciens combattants

    Malanje - Le ministère des Anciens Combattants et Vétérans de la Patrie a approuvé cette année le processus de 20.000 anciens combattants, afin de bénéficier des retraites et autres droits consacrés par la loi, a informé le titulaire de ce portefeuille, João Ernesto dos Santos "Liberdade" .