ANGOP - Angola Press de Nouvelles Angola PressANGOP - Angola Press de Nouvelles Angola Press

Aller à la page d'accueil
Luanda

Max:

Min:

Accueil » Nouvelles » Société

30.08.2018 - jeu. : 17'45 - Mise à jour 30.08.2018 - jeu. : 17'45

Trois enfants meurent en consommant du manioc avec une substance toxique

Sumbe - Trois enfants de la même famille sont décédés mercredi, dans le village de Kambalo, municipalité de Porto-Amboim, province de Cuanza Sul, en consommant le manioc retirer d'un champ, probablement avec une substance toxique, a informe à l'Angop une source proche de la famille.

Envoyer par email

Pour partager cette nouvelles par courriel, veuillez remplir les informations ci-dessous et cliquez sur Envoyer

Réviser

Pour signaler des erreurs dans les textes des articles publiés, de remplir les informations ci-dessous et cliquez sur Envoyer

Des malades dans les urgences

Photo: Pedro Parente/Arquivo

Selon le père des victimes, Alfredo José, les quatre enfants, âgés de 10 à 14 ans, se sont rendus dans un champ agricole où ils ont retiré du manioc et l'ont consommé. Dès qu'ils sont rentrés chez eux, ils se sont sentis malades et trois frères sont finalement décédés, tandis que l'un a survécu.

Il a indiqué que le survivant était hospitalisé à l'hôpital 17 de Setembro à Sumbe, ajoutant que « ne sait pas si le manioc consommé contenait la substance toxique. Par conséquent, il attend les résultats de l'analyse et de l'expertise des Services d'enquête criminelle».
Selon l'infirmier en service, Manuel Alberto, l'enfant survivant se remettrait des symptômes de vomissements et de diarrhée.

Il a dit que les analyses avaient été effectuées pour déterminer si le type de manioc consommé était toxique.

Entre-temps, l’administration locale fait preuve de solidarité et s’assure de prendre en charge les préparatifs des funérailles, l’achat des urnes et d’autres supports logistiques et matériels pour la famille endeuillée.

C’est le second cas enregistré à Cuanza Sul, le premier s’étant produit dans la localité de Salinas de Gabela, où trois enfants avaient consommé une noix de kola, finissant par mourir.

Lire aussi