ANGOP - Angola Press de Nouvelles Angola PressANGOP - Angola Press de Nouvelles Angola Press

Aller à la page d'accueil
Luanda

Max:

Min:

Accueil » Nouvelles » Société

14.09.2018 - ven. : 12'07 - Mise à jour 14.09.2018 - ven. : 12'07

Des enfants ramassent des ordures pour survivre à Lobito

Lobito - Les enfants qui résident dans les voisinages de la plus grande décharge à ciel ouvert de la municipalité de Lobito, à 30 km au nord de la ville de Benguela, survivent ces derniers jours, de la vente de déchets solides recueillis dans le local, a appris mercredi l’Angop.

Envoyer par email

Pour partager cette nouvelles par courriel, veuillez remplir les informations ci-dessous et cliquez sur Envoyer

Réviser

Pour signaler des erreurs dans les textes des articles publiés, de remplir les informations ci-dessous et cliquez sur Envoyer

Décharge de déchets de paviterra

Photo: Cortesia / Luís do Nascimento

La plupart de ces ramasseurs d’ordures vivent dans une situation de pauvreté extrême, dans abris construits à quelques mètres de la plus grande décharge à ciel ouvert de Lobito, où ils luttent tous les jours pour leur survie, en ramassant des ordures à vendre dans les marchés.

A titre d’exemple, la source cite les bouteilles en plastique qui, bien que nuisibles à la santé à cause du risque de contamination, ces enfants accompagnés  des adultes, ramassent dans le tas d’ordures et vendent aux dames, pour s’en servir comme récipient pour le kissângua (jus fait à domicile ) commercialisé sur la voie publique.

La chef traditionnel de la zone, Estévão Soline, contacté par l’Agence Angola Presse (Angop), a affirmé que les populations recourent au déchet pour être l’unique forme de survie.

 “Parmi ces gens, personne a sa propre maison, étant donné qu’ils n’ont même pas de moyens nécessaires pour payer  le plus bas loyer, a-t-il dit, ajoutant que, pour cette raison, ces gens préfèrent construire des abris à proximité de la décharge.

Outre cette réalité, il y a encore le problème de manque d’énergie électrique dans la zone, tandis que l’eau est fournie de deux à deux jours par un camion citerne. Chaque bidon de 200 litres est vendu à 300 Kwanzas, selon l’ancien.

Interrogé sur la santé de ces gens, Estévão Soline dédramatise la situation, soulignant qu’il n’a jamais eu de cas alarmants.

Selon le chef traditionnel de la zone, les représentants de l’Administration municipale de Lobito n’ont pas encore visité l’endroit cette année, pour prendre des mesures appropriées.

Balises Sociedade  

Lire aussi
  • 04/02/2019 11:13:07

    Célébration du 58ème anniversaire du Début de la lutte armée

    Luanda - Les Angolais célèbrent ce lundi le 58ème anniversaire du Début de la Lutte Armée Libération Nationale, dans l'espoir d'encourager les nouvelles générations à renforcer la paix, la réconciliation nationale et la reconstruction, ainsi que d'affermir le patriotisme angolais.

  • 31/01/2019 08:45:39

    Portugal: L'Angola accueille en juillet la Biennale des jeunes créateurs de la CPLP

    Lisbonne - L’Angola accueillera en juillet de cette année, la Biennale des jeunes créateurs de la Communauté de pays de langue portugaise (CPLP), a informé mercredi, à Lisbonne, la ministre angolaise de la Jeunesse et des Sports, Ana Paula da Silva Sacramento Neto.

  • 30/01/2019 11:05:24

    L'ExxonMobil actroie plus d'un million de dollars à des projets sociaux

    Luanda - Un million deux cent cinquante mille dollars ont été donnés mardi à Luanda par la société pétrolière et pétrochimique ExxonMobil Foundation pour soutenir les efforts de lutte contre le paludisme, encourager la construction de plus d'écoles et le développement des femmes rurales, ainsi que la préservation de l?antilope géante (Palanca Negra).

  • 28/01/2019 12:49:11

    Les jeunes devraient promouvoir des valeurs de paix et d'amour de la patrie

    Uíge - Le gouverneur de la province d'Uíge, Pinda Simão, a défendu dimanche dans la ville de Negage la nécessité pour les jeunes d'être les promoteurs de valeurs qui louent le respect et l'amour pour le pays, des biens culturels, ainsi que d'être des moteurs de la créativité et de l'innovation.