ANGOP - Angola Press de Nouvelles Angola PressANGOP - Angola Press de Nouvelles Angola Press

Aller à la page d'accueil
Luanda

Max:

Min:

Accueil » Nouvelles » Société

10.09.2018 - lun. : 14'52 - Mise à jour 10.09.2018 - lun. : 15'01

La paroisse de Nazaré fête ses 354 ans

Luanda - La présentation des nouveau-nés mis au monde ''sous protection'' de Notre-Dame de Nazareth, des offrandes, ont marqué dimanche, clôture des célébrations du 345e anniversaire de la fondation de la paroisse et sanctuaire du même nom, situé à la baie de Luanda.

Envoyer par email

Pour partager cette nouvelles par courriel, veuillez remplir les informations ci-dessous et cliquez sur Envoyer

Réviser

Pour signaler des erreurs dans les textes des articles publiés, de remplir les informations ci-dessous et cliquez sur Envoyer

Eglise de Nazareth

Photo: Pedro Parente

De même, l’évangile, l'émotion des fidèles, les chants  du chœur principal de cette église, des remerciements à la sainte patronne, ont dominé l'acte liturgique.

Selon le curé du temple, Elias Oliveira, le sanctuaire outre d’être un espace religieux marqué par la cohérence de la vie chrétienne et un lieu de retraite, est aussi un monument historique.

Il a exprimé sa satisfaction pour la présence massive de chrétiens, de pèlerins, des amis et des bienfaiteurs qui sont venus à l'église pour vénérer la patronne.

Les festivités du Sanctuaire de Notre-Dame de Nazareth se sont déroulées sous le slogan « Jeune, je veux demeure dans ta maison (Luc 19.5), avec Marie de Nazareth nous accueillons Jésus dans notre vie. »

L'église a été érigée au XVIIe siècle, en 1664. Elle a été construite pratiquement sur l'eau, par André Vidal de Negreiros, en remerciement à Dieu pour avoir aidé à arriver à la côte angolaise après un long et turbulent voyage du Brésil en Angola.

En remerciement à Dieu, l'architecte de la libération du Brésil du joug hollandais et gouverneur d'Angola, André Vidal de Negreiros, a ordonné l'édification de l'Église.

Le sanctuaire de Nazareth a son intérieur décoré avec des tuiles représentant des miracles et des histoires, tels que la bataille d’Ambuila, le naufrage et le miracle qui a conduit à la construction du temple et les images de Notre-Dame de Nazareth et de Sainte Iphigénie d’Ethiopie.

Depuis 1922, l'église a été classée monument historique national.

Lire aussi