ANGOP - Angola Press de Nouvelles Angola PressANGOP - Angola Press de Nouvelles Angola Press

Aller à la page d'accueil
Luanda

Max:

Min:

Accueil » Nouvelles » Société

11.10.2018 - jeu. : 19'01 - Mise à jour 11.10.2018 - jeu. : 18'02

Près de 100 élèves touchés par l'évanouissement à Lunda Norte

Dundo - Près de 100 élèves des écoles primaires et secondaires des districts de Mussungue et de Dundo (Lunda Norte) ont été touchés par l'évanouissement au cours des dix derniers jours, un phénomène qui doit encore être clarifié par les médecins sur les probables causes.

Envoyer par email

Pour partager cette nouvelles par courriel, veuillez remplir les informations ci-dessous et cliquez sur Envoyer

Réviser

Pour signaler des erreurs dans les textes des articles publiés, de remplir les informations ci-dessous et cliquez sur Envoyer

Cas d'évanouissement dans l'une des provinces du pays

Photo: Nelson Malamba/Arquivo

Le secrétaire du Noyau provincial de l'Ordre des médecins, Pires Cangombe, a déclaré à la presse que la situation avait "agité" les urgences des principaux hôpitaux, car la plupart des victimes (adolescents, jeunes et adultes) arrivaient en état de dyspnée, et avec des complications psychomotrices.

Le problème, a-t-il souligné, a mérité l'intervention rapide des experts, à en juger par les moyens techniques et les médicaments mis à la disposition pour ce moment.

A son tour, le psychologue Manuel Mulaja a admis jeudi à l'ANGOP que certains élèves dissidents pourraient être impliqués dans ce phénomène, étant mécontents de leurs mauvais résultats scolaires.

Il a également dit que les épisodes enregistrés depuis le début du mois en cours avaient tendance à en augmenter le nombre, touchant principalement les adolescentes.

Selon lui, il est donc nécessaire que les autorités et la société civile prennent des mesures coercitives pour mettre un terme au phénomène, dont l'origine reste à identifier.

Il a ajouté que pour être une substance toxique, les malfaiteurs peuvent causer des troubles mentaux aux personnes touchées, car ils ne peuvent en mesurer le rythme ni les conséquences, appelant ainsi à un plus grand engagement de la Police nationale.

Lire aussi
  • 09/10/2018 15:19:13

    Le foyer Saint Jean Calabria à Saurimo a besoin d'éducateurs sociaux et d'un psychologue

    Saurimo - Le Foyer Saint Jean Calabria, affecté à l'Église catholique, dans la ville de Saurimo (Lunda Sul), qui accueille des enfants orphelins et dans le besoin, a besoin d'un éducateur social et d'un psychologue pour s'occuper des divers problèmes qui touchent les mineurs en fonction de l'environnement famille qui ont vécu.

  • 25/09/2018 16:20:52

    Un jeune se suicide au poste de police à Malanje

    Malanje - Un jeune homme de 18 ans, identifié par Francisco João Jacinto, s’est suicidé le 22 septembre dans une cellule du poste de police du quartier Vila Matilde, au alentour de la ville Malanje, 30 minutes après avoir été arrêté et accusé d'agression physique et de cambriolage d'une résidence.

  • 24/09/2018 17:55:03

    Le Réseau Femme de la Police Nationale réalise une marche

    Luanda - Une marche et démonstration de cavalerie, escadron d'hélicoptères, la brigade canine, appartenant au Réseau de la femme policière (REMPA), s?est déroulée dimanche à Luanda, dans le pavillon polyvalent «Arena do Kilamba ».