ANGOP - Angola Press de Nouvelles Angola PressANGOP - Angola Press de Nouvelles Angola Press

Aller à la page d'accueil
Luanda

Max:

Min:

Accueil » Nouvelles » Société

31.10.2018 - mer. : 12'12 - Mise à jour 31.10.2018 - mer. : 12'12

L'ambassade des États-Unis accorde du financement pour les réfugiés en Angola

Luanda - L’ambassade des États-Unis en Angola a fait un don de 25.000 dollars au Service jésuite des réfugiés (JRS) basé dans la municipalité de Viana, à Luanda.

Envoyer par email

Pour partager cette nouvelles par courriel, veuillez remplir les informations ci-dessous et cliquez sur Envoyer

Réviser

Pour signaler des erreurs dans les textes des articles publiés, de remplir les informations ci-dessous et cliquez sur Envoyer

1 / 1

President du JRS, Luamonazo Mario Lopes, et l'ambassadrice des Etats-Unis en Angola, Nina Maria Filipe

Photo: Lino Guimaraes

Présidium de l'Accord de Coopération

Photo: Lino Guimarães

          La remise du don a eu lieu lors de la signature de l’accord de financement entre l'ambassadrice des États-Unis, Nina Maria Fine, et le directeur national des Service jésuite des réfugiés (JRS), Luamonazo Mário Lopes Panda.

           La somme octroyée est destinée à la réhabilitation de cinq maisons de retraite, zone sportive pour les jeunes du quartier de Gika, ainsi qu’à l’acquisition de matériel sportif et pour la formation sur les petites entreprises.

           Le financement du gouvernement des États-Unis fait partie d'une subvention du Fond des Réfugiés Júlia Taft pour 2018.

           Júlia Taft était une diplomate américaine qui a passé une grande partie de sa vie à soutenir les réfugiés dans le monde entier.

         Cependant, l'ambassadrice a reconnu que ce projet ne mettrait pas fin aux difficultés et aux obstacles quotidiens auxquels font face de nombreuses personnes dans cette communauté, mais a dit que son pays souhaitait faire la différence non seulement dans les besoins quotidiens, mais aussi apporter plus d'espoir pour un avenir meilleur.

           Bien que les réfugiés vivant dans la communauté viennent de différents pays africains, ils trouvent en Angola un refuge sûr et un logement, grâce au gouvernement angolais qui leur a fourni un abri, une assistance et des documents, a déclaré le diplomate américaine.

           Nina Maria Fine espère que le gouvernement angolais continue de protéger les réfugiés quand ils en auront le plus besoin.

           De son côté, le directeur national du JRS, Luamonazo Panda, a remercié le geste de l'ambassade des États-Unis et a réaffirmé son engagement à continuer de travailler avec la communauté.

           Les Services jésuites des réfugiés (JRS) fournissent une protection juridique, une assistance sociale, une formation professionnelle et des services de santé mentale aux communautés de rapatriés et de réfugiés en Angola depuis 1996.

           Le Centre contrôle environ 4.000 réfugiés et demandeurs d'asile stationnés dans la province de Luanda en provenance de la RDC, du Rwanda, de la Sierra Leone et du Libéria.

            La directrice nationale des politiques familiales du ministère de l'Action sociale, de la Famille et de la Promotion de la femme, Santa Ernesto, ainsi que la représentante du HCR Winie Camilo, le coordinateur des réfugiés, Copel Mussengele, et des membres du gouvernement de la province de Luanda ont assisté à la cérémonie.

Lire aussi