ANGOP - Angola Press de Nouvelles Angola PressANGOP - Angola Press de Nouvelles Angola Press

Aller à la page d'accueil
Luanda

Max:

Min:

Accueil » Nouvelles » Société

29.01.2019 - mar. : 14'04 - Mise à jour 29.01.2019 - mar. : 14'04

La sécheresse à Cunene nécessite des solutions immédiates

Ondjiva - La sécheresse dans la province de Cunene appelle des solutions concrètes et immédiates pour secourir la population touchée par la pénurie d'eau, a déclaré mardi, à Ondjiva, le ministre de l'Administration du Territoire et de la Réforme de l'État, Adão de Almeida.

Envoyer par email

Pour partager cette nouvelles par courriel, veuillez remplir les informations ci-dessous et cliquez sur Envoyer

Réviser

Pour signaler des erreurs dans les textes des articles publiés, de remplir les informations ci-dessous et cliquez sur Envoyer

Adão de Almeida, ministre de l'Administration du Territoire et de la Réforme de l'Etat

Photo: Rosário dos Santos

Le responsable a tenu compte de ces considérations lors d'une réunion avec des membres du gouvernorat local et du service de protection civile et d'incendie, dans le cadre d'une visite à Cunene pour évaluer la sécheresse, affirmant que la situation est critique, exigeante et nécessite davantage de pragmatisme et d'action.

Parmi les mesures immédiates, il a souligné la réparation et l'ouverture de points d'eau dans les zones les plus critiques.

Adão de Almeida a indiqué que les mesures devraient apporter des solutions immédiates, mettant l'accent sur la desserte en eau de la population, puis sur des actions structurantes, en s'attaquant aux problèmes de manière approfondie.

La sécheresse à Cunene est fréquente, d’où les projets devraient être exécutés dans le but de mettre fin aux urgences régulières en raison du manque de pluie et d'un programme durable, a déclaré le gouvernant.

Adão de Almeida a également souligné que toutes les solutions trouvées seraient présentées au Président de la République, João Lourenço, afin de garantir le soutien nécessaire à sa mise en œuvre effective.

Lors de son séjour à Cunene, le ministre s'est rendu dans la commune d'Ombala yo Mungo, municipalité d'Ombadja, considérée comme une zone critique.

La commission multisectorielle, qui a regagné mardi à Luanda, est composée des secrétaires d'État à l'Action sociale, Lúcio do Amaral, à l’Agriculture et élevage, José Carlos Bettencourt et aux Eaux, Luís Filipe da Silva, à la Santé pour secteur hospitalier, Leonardo Inocêncio et au Commerce, Amadeu Leitão Nunes.

À Cunene, 284.780 personnes sont affectées par la sécheresse.

Lire aussi