ANGOP - Angola Press de Nouvelles Angola PressANGOP - Angola Press de Nouvelles Angola Press

Aller à la page d'accueil
Luanda

Max:

Min:

Accueil » Nouvelles » Société

26.02.2019 - mar. : 18'29 - Mise à jour 26.02.2019 - mar. : 18'29

Le SIC arrête un employé de l'ENDE en train de voler du matériel électrique

Benguela - Un haut responsable de la Société nationale de distribution d'électricité (ENDE), qui se dédiait au vol d'équipements électriques destinés pour la commercialisation sur le marché informel, a récemment été arrêté dans la municipalité de Catumbela, dans la province de Benguela par le Service d'investigation criminelle (SIC), a appris lundi l?Angop.

Envoyer par email

Pour partager cette nouvelles par courriel, veuillez remplir les informations ci-dessous et cliquez sur Envoyer

Réviser

Pour signaler des erreurs dans les textes des articles publiés, de remplir les informations ci-dessous et cliquez sur Envoyer

Matérialélectrique récupéré (archive)

Photo: Leonardo Castro

Selon le porte-parole du Commandement provincial de Police Nationale, le surintendant Francisco Tchango, le citoyen concerné a été arrêté le week-end dernier, à la suite de diligences après une plainte déposée par l'ENDE, qui signalait la disparition de matériel entreposé dans le chantier de l’entreprise.

Le responsable a dit que l'enquête menée avait permis d’attraper en flagrant délit l'employé qui tentait de voler 10 tonnes de câbles électriques et 200 kilogrammes d'autres matériaux de l'entrepôt.

Francisco Tchango a indiqué que le matériel était commercialisé sur le marché parallèle, où certains grossistes, principalement des citoyens étrangers, étaient les principaux destinataires.

A son tour, José Lopes, directeur de la distribution de lignes de la région centre, a déclaré que le chantier stocke de grandes quantités de matériel électrique, notamment des matériaux nouveaux et obsolètes.

Il a expliqué que son collègue avait profité du fait qu'un travail de nettoyage était en cours sur le site, où des matériaux obsolètes étaient retirés pour nettoyer la zone, afin de voler du nouveau matériel.

"Ce type d'actions nuit à l'entreprise et aux citoyens, alors que l'Exécutif met tout en œuvre pour améliorer et développer le réseau de distribution d'électricité", a-t-il signalé.

José Lopes a fait savoir que le matériau en question, les câbles de moyenne tension et les conducteurs de ligne, est évalué à plus de 800 000 kwanzas.

Le SIC à Benguela a procédé au cours des sept derniers mois à la récupération de 200 tonnes de matériel électrique divers, qui restent sous sa garde dans l'attente d'une destination appropriée.

Lire aussi