ANGOP - Angola Press de Nouvelles Angola PressANGOP - Angola Press de Nouvelles Angola Press

Aller à la page d'accueil
Luanda

Max:

Min:

Accueil » Nouvelles » Société

15.04.2019 - lun. : 17'27 - Mise à jour 15.04.2019 - lun. : 17'27

L'INAC à Luanda encourage les familles à signaler les cas de violence

Luanda - L'Institut national de l'enfant, dans la province de Luanda, a encouragé, dans la municipalité de Viana, dans la capitale du pays, les familles à signaler aux autorités policières tous les cas de violence à l'encontre de mineurs

Envoyer par email

Pour partager cette nouvelles par courriel, veuillez remplir les informations ci-dessous et cliquez sur Envoyer

Réviser

Pour signaler des erreurs dans les textes des articles publiés, de remplir les informations ci-dessous et cliquez sur Envoyer

1 / 1

Ana Paula Correia Victor, vice-gouverneure de Luanda

Photo: Gaspar dos Santos

Cet appel a été lancé par Ana Silva, responsable de l’INAC Luanda, lors du séminaire sur la municipalisation des organigrammes et des paramètres de prise en charge des enfants et des adolescents victimes de violence.

Elle a indiqué que tous les événements devraient être signalés à la police, en tant qu'organe d'État chargé de résoudre les cas de violence physique auxquels de nombreux enfants sont soumis.

La responsable de l’INAC a déploré le fait que certaines familles choisissent encore d'utiliser les médias pour dénoncer les abus commis contre les enfants.

Il a fait savoir que l’INAC avait pour mission de sensibiliser les familles afin de transmettre une éducation adéquate aux enfants.

Selon Ana Silva, le déni de paternité et le travail infantile sont les principales formes de violence à l'encontre des enfants à Luanda, ajoutant que, pour mettre fin à cette situation, elle a donné des conférences dans les marchés, les églises et les écoles.

Au cours de cette activité de deux jours, les participants ont abordé des sujets tels que "Documents et attributions du tribunal pour mineurs dans le contexte de la municipalisation des services", "Comment s’occuper des enfants et des adolescents sous l’effet de substances psycho-actives", entre autres.

Lire aussi