ANGOP - Angola Press de Nouvelles Angola PressANGOP - Angola Press de Nouvelles Angola Press

Aller à la page d'accueil
Luanda

Max:

Min:

Accueil » Nouvelles » Société

05.06.2019 - mer. : 17'03 - Mise à jour 05.06.2019 - mer. : 17'03

L'Angola enregistre 16 nouveaux cas de traite d'êtres humains

Caxito (Bengo) - Seize cas de traite d'êtres humains ont été enregistrés en Angola de janvier à 31 mars de cette année, entraînant l'arrestation de 22 citoyens, a déclaré mardi dans la province de Bengo, le secrétaire d'État à l'Intérieur, José Bamokina Zau.

Envoyer par email

Pour partager cette nouvelles par courriel, veuillez remplir les informations ci-dessous et cliquez sur Envoyer

Réviser

Pour signaler des erreurs dans les textes des articles publiés, de remplir les informations ci-dessous et cliquez sur Envoyer

S'exprimant à l'ouverture du séminaire sur la formation des formateurs en flux migratoires et à la traite des êtres humains, le gouvernant a indiqué que la frontière de la province de Cunene avec la République de la Namibie continuait d'être le lieu où davantage se produisent ces cas, en raison des facilités de mobilité de la population transfrontalière, de l’activité pastorale et de la volonté des jeunes de rechercher de meilleures conditions dans le pays voisin.

De 2016 à 2018, l'Angola a enregistré 33 cas de traite des êtres humains, impliquant 56 impliqués à cette pratique, parmi lesquels des ressortissants nationaux et étrangers, et une centaine de victimes ont été sauvées, parmi lesquelles 31 femmes et 69 enfants.

Le séminaire, qui se tient du 5 au 7 de ce mois, se déroule dans le cadre d’un partenariat entre le Ministère angolais de l’intérieur et l’Organisation internationale pour les migrations (OIM), avec le financement de l’ambassade des États-Unis en Angola.

La rencontre vise à former le personnel du ministère de l'Intérieur affecté au Service de migration et étrangers, au Service d'enquêtes criminelles et à la police des gardes-frontières directement impliqués dans la prévention et la gestion des flux migratoires.

Balises Sociedade  

Lire aussi
  • 05/06/2019 15:37:46

    Le FAS doit être conforme au PDN 2018-2022

    Mbanza Kongo - La secrétaire d'État à l'Administration du Territoire, Laurinda Prazeres Cardoso, a souligné mercredi à Mbanza Kongo la nécessité pour le Fonds d'appui social de fournir aux communautés locales des méthodes de production de richesse, tout en privilégiant la formation et l'introduction de techniques adaptées à la réalité locale.

  • 05/06/2019 15:32:10

    Le Gouvernorat de Bié loue le travail de l'ANGOP

    Cuito - Le vice-gouverneur de Bié pour le secteur politique, social et économique, Carlos Ulombe da Silva, a salué mercredi à Cuito, le travail réalisé par l'ANGOP pour diffuser des activités développées par le Gouvernorat.

  • 03/06/2019 12:50:28

    Formation d'environ neuf-cent jeunes à Uíge

    Uíge - Le centre local d'entreprenariat et de service de l'emploi (CLESE) à Uíge, depuis son inauguration en 2013 jusqu'au présent, a déjà formé 990 jeunes dans plusieurs domaines, en l'occurrence l'informatique et la gestion, a annoncé lundi son directeur, Joaquim Paulo Rodrigues.