ANGOP - Angola Press de Nouvelles Angola PressANGOP - Angola Press de Nouvelles Angola Press

Aller à la page d'accueil
Luanda

Max:

Min:

Accueil » Nouvelles » Société

06.06.2019 - jeu. : 16'07 - Mise à jour 06.06.2019 - jeu. : 16'07

Le gouvernorat de Bié s'engage à protéger les enfants et les personnes âgées

Cuito - Le gouvernorat provincial de Bié poursuivra ses efforts pour protéger les enfants et les personnes âgées, a déclaré mercredi le vice-gouverneur en charge du secteur politique, social et économique, Carlos da Silva.

Envoyer par email

Pour partager cette nouvelles par courriel, veuillez remplir les informations ci-dessous et cliquez sur Envoyer

Réviser

Pour signaler des erreurs dans les textes des articles publiés, de remplir les informations ci-dessous et cliquez sur Envoyer

Le responsable a tenu ces propos dans la ville de Cuito lors d'une conférence sur "Le rôle du travailleur social dans la promotion et la protection des personnes ayant des besoins spéciaux", organisée dans le cadre de la Journée du travailleur social, célébrée le 5 juin.

"Les parents et les tuteurs devraient également veiller à ce que ces personnes bénéficient d'un soutien sans faille, qu'il s'agisse de nourriture, d'éducation ou de soins de santé", a-t-il ajouté.

Carlos Silva a également estimé que le secteur de l'Action sociale, de la famille et de l'égalité des sexes à Bié diagnostiquait la réalité des enfants vivant dans la rue afin de les accueillir et de les réintégrer dans la famille, ainsi que de faire une enquête sur la situation de vulnérabilité pour déterminer les types d'intervention dont les familles ont besoin et faire connaître le rôle du travailleur social dans la société.

A son tour, la directrice de l'Action sociale, de la famille et de l'égalité des genres à Bié, Deolinda Gonçalves, a demandé aux familles d'assumer la responsabilité des enfants et des personnes âgées, afin que les garçons de la rue et des vieux ne mendient pour survivre.

Pour elle, les assistants sociaux, éducateurs d’enfance, groupes de vigilance et militants sociaux devraient être les promoteurs de la paix et de l’humanisme au sein des institutions sociales, afin de préserver le bien-être des personnes considérées comme les plus fragiles.

La province de Bié compte deux institutions sociales: le complexe immobilier des foyers, qui contient dix résidences où vivent actuellement 38 enfants séparés par le conflit armé et l’abandon de leur famille, et la maison de retraite d’Elavoco Lyomuenho, créée en août de 2012 avec une capacité d'accueil de 156 personnes âgées.

Balises Sociedade  

Lire aussi
  • 06/06/2019 15:56:49

    L'exécutif veut renforcer la performance des travailleurs

    Luanda - L'exécutif angolais va continuer à former des spécialistes à l'École nationale de formation des techniciens en Service social, afin d'approfondir leurs connaissances et de les qualifier davantage, a déclarée mercredi, la ministre de l'Action sociale, de la Famille et de la Promotion de la femme, Faustina Alves.

  • 05/06/2019 18:38:15

    Appel à la franchise dans l'élaboration de la proposition du BGE/2020

    Huambo (Angola) - La gouverneure de la province de Huambo a appelé mercredi les Unités budgétaires de sa région à élaborer avec franchise, transparence, rigueur et discipline la proposition du Budget Général de l'Etat 2020, en vue de répondre aux principaux besoins de la population.

  • 05/06/2019 17:03:37

    L'Angola enregistre 16 nouveaux cas de traite d'êtres humains

    Caxito (Bengo) - Seize cas de traite d'êtres humains ont été enregistrés en Angola de janvier à 31 mars de cette année, entraînant l'arrestation de 22 citoyens, a déclaré mardi dans la province de Bengo, le secrétaire d'État à l'Intérieur, José Bamokina Zau.