ANGOP - Angola Press de Nouvelles Angola PressANGOP - Angola Press de Nouvelles Angola Press

Aller à la page d'accueil
Luanda

Max:

Min:

Accueil » Nouvelles » Société

05.06.2019 - mer. : 14'46 - Mise à jour 05.06.2019 - mer. : 14'46

La sécheresse empêche le retour à la vie normale

Ondjiva-Les autorités traditionnelles de six municipalités de la province de Cunene ont rapporté, ce mercredi à Odjiva, que la sécheresse empêchait le retour à la vie normale de la population à cause de la pénurie de nourriture, d’eau et de pâturages.

Envoyer par email

Pour partager cette nouvelles par courriel, veuillez remplir les informations ci-dessous et cliquez sur Envoyer

Réviser

Pour signaler des erreurs dans les textes des articles publiés, de remplir les informations ci-dessous et cliquez sur Envoyer

Lors d'une consultation publique avec le gouverneur local, Vigilio Tyova, les autorités traditionnelles ont estimé que la population s'affaiblissait de plus en plus et était incapable de faire face aux difficultés quotidiennes causées par la sécheresse dans la région depuis octobre 2018.


Les autorités traditionnelles ont évoqué plusieurs besoins parmi lesquels la réhabilitation des voies d’accès, l’augmentation du nombre  d’écoles et de postes de santé dans les zones rurales.


Le gouverneur de Cunene, Vigílio Tyova, en réponses aux préoccupations des chefs coutumiers, a déclaré que les problèmes présentés seraient résolus progressivement, de manière à améliorer la qualité de la vie des populations.

 
La priorité du gouvernement, a-t-il ajouté, réside dans l'aide
alimentaire et la distribution d'eau aux populations touchées par la
sécheresse, en soulignant la réhabilitation et l'ouverture des puits d'eau, ainsi que l'acquisition de matériel roulant et de réservoirs d'eau.


Vigilio Tyova a garanti la révision du programme de distribution denrées alimentaires aux municipalités de Cuvelai, Cahama et Ombadja, afin d'aider toutes les populations touchées par la sècheresse.


Rappelons que Cunene reçoit des produits alimentaires fournis par le gouvernement central et d'autres institutions privées, qui aident la population.


La sécheresse à Cunene a touché 857.443 personnes et 1,1 million de bovins. On a enregistré 26.267 pertes animales.


La réunion avec les autorités traditionnelles de  six municipalités
visaient à recueillir des contributions pour la IIIe Réunion nationale des autorités traditionnelles qui se tiendra les 18 et 19 juin à Luanda.
 

Lire aussi