ANGOP - Angola Press de Nouvelles Angola PressANGOP - Angola Press de Nouvelles Angola Press

Aller à la page d'accueil
Luanda

Max:

Min:

Accueil » Nouvelles » Société

13.06.2019 - jeu. : 12'02 - Mise à jour 13.06.2019 - jeu. : 12'02

Huambo: Un psychologue souligne des solutions de lutte contre la violence à l'enfant

Huambo - Le psychologue clinicien Nvunda Tonet a défendu mercredi à Huambo le suivi intégral du mode de vie des enfants, par leurs parents et leurs tuteurs, comme l'une des solutions permettant de combattre la violence contre cette frange de la société.

Envoyer par email

Pour partager cette nouvelles par courriel, veuillez remplir les informations ci-dessous et cliquez sur Envoyer

Réviser

Pour signaler des erreurs dans les textes des articles publiés, de remplir les informations ci-dessous et cliquez sur Envoyer

Selon le spécialiste qui parlait à l’ANGOP, il est nécessaire que les parents soient plus présents dans la vie de leurs enfants pour mieux comprendre leur comportement, que ce soit à la maison ou en compagnie d'amis, faute de quoi le processus éducatif pourrait donner lieu à des agressions physiques ou verbales.

Il a dit que le suivi intégral de l'enfant permettait aux parents d'élever leurs enfants sans aucune agression, car il renforce des liens affectifs entre eux, éliminant ainsi un ensemble d'obstacles résultant d'un manque de communication et d'interaction.

À son avis, la violence à l'encontre des enfants est souvent le résultat du manque de compréhension des parents concernant le comportement progressif des enfants, ce qui nécessite davantage de communication, de patience et d'interaction.

Le psychologue clinicien Nvunda Tonet a rappelé qu’un enfant éduqué, victime de l’agression parentale, éprouve de sérieuses difficultés à interagir avec les autres, en particulier à l’âge de l’école, se présentant un peu extroverti et avec une faible estime de soi.

"Les parents doivent être plus présents dans la vie des enfants, en transmettant leur affection et d'autres soins, pour une meilleure protection de l'enfance, pour être le répertoire de tous les souvenirs positifs et négatifs, qui à leur tour, les guideront toute votre vie, d’où l’importance d’une éducation modérée et patiente ", a-t-il souligné.

Dans ce contexte, Nvunda Tonet a annoncé la publication du livre intitulé "Eduquer les enfants sans frapper", qui présentera des solutions plus détaillées sur la prévention de la violence à l'égard des mineurs et sur l'importance de l'implication des parents dans le processus éducatif des enfants.

Psychologue clinicien à l'hôpital psychiatrique de Luanda, Nvunda Tonet est diplômé en psychothérapie sexuelle de l'Institut Paulista de sexualité de São Paulo (Brésil) et en psychiatrie et santé mentale à l'Université catholique portugaise en 2017. Il est également professeure d'université et a publié en 2010 le livre "Psychologique, pourquoi et pour quoi"

Balises Sociedade  

Lire aussi
  • 13/06/2019 10:23:50

    L'Angola à la réunion du comité des prix de journalisme de la SADC

    Luanda - La République d'Angola participe du 17 au 21 de ce mois, en Namibie, à la vingt-quatrième édition du Comité des Prix de journalisme de la Communauté de développement de l'Afrique australe (SADC).

  • 11/06/2019 18:39:50

    Investissement japonais dans le déminage de la province de Uige

    Uige (Angola) - 200.000 dollars US, tel est le montant injecté par le Japon, au cours de 12 derniers mois, dans le déminage de cinq localités de la province de Uige, soit de trois secteurs de la municipalité de Dange-Quitexe, un de Bungo et un autre de Maquela do Zombo.

  • 11/06/2019 16:28:03

    Le Minint nie l'implication de l'effectif du SIC dans l'assaut à Cazenga

    Luanda - La délégation du ministère de l'Intérieur (Minint), à Luanda, a déclaré qu'il n'existait aucune preuve d'implication de membres du Service des enquêtes criminelles (SIC, sigle en portugais) lors d'un vol qualifié commis dimanche à Cazenga, au cours duquel un citoyen avait été tué, suivi du vol d'une moto.