ANGOP - Angola Press de Nouvelles Angola PressANGOP - Angola Press de Nouvelles Angola Press

Aller à la page d'accueil
Luanda

Max:

Min:

Accueil » Nouvelles » Société

17.06.2019 - lun. : 17'39 - Mise à jour 17.06.2019 - lun. : 17'40

La CPLP réitère son engagement envers les objectifs de l'OIT

Luanda - Les ministres du Travail et des Affaires sociales de la CPLP ont réaffirmé lundi à Genève, en Suisse, leur attachement aux objectifs de l'Organisation internationale du Travail (OIT) fondés sur la justice sociale et la dignité du travail.

Envoyer par email

Pour partager cette nouvelles par courriel, veuillez remplir les informations ci-dessous et cliquez sur Envoyer

Réviser

Pour signaler des erreurs dans les textes des articles publiés, de remplir les informations ci-dessous et cliquez sur Envoyer

Des travailleuers du Shopping Intermarket Império Viana

Photo: Alberto Juliao

Dans une déclaration à l'occasion des commémorations du centenaire de l'OIT et de la 108e Conférence internationale du Travail à Genève, les ministres réaffirment l'importance de la coopération internationale, du partage des bonnes pratiques et de l'engagement pour le futur du travail axé sur les personnes et la revitalisation du contrat social.

Assurer l'importance de mettre en œuvre des actions stratégiques pour la promotion des principes et droits fondamentaux au travail, ainsi que s'engager à améliorer les mécanismes de gouvernance de l'organisation, comme indiqué dans l'amendement de 1986 à la Constitution de l'OIT, sont des engagements pris dans la déclaration.

Les ministres du Travail et des Affaires sociales, ou leurs représentants d’Angola, du Brésil, de Cap-Vert, de la Guinée Bissau, de la Guinée équatoriale, du Mozambique, du Portugal, de Sao Tomé-et-Principe et du Timor Oriental ont également réitéré la mise en œuvre des piliers de l’action de l’agenda pour l'avenir du travail (augmenter les investissements dans les capacités des personnes, les institutions et le travail décent et durable) qui contribueront à la croissance, à l'égalité et à la durabilité de tous.

Renforcer les liens de solidarité et de coopération qui les unissent afin de promouvoir le développement économique et social de leurs peuples et d'étendre la coopération entre les pays dans les domaines politique et diplomatique afin d'exprimer leurs intérêts et besoins communs, a également été évoqué par les ministres.

Dans le message, les ministres soulignent l’importance des déclarations de l’OIT relatives aux principes et droits fondamentaux au travail de 1998 et à la justice sociale pour une mondialisation équitable de 2008.

Ils ont félicité l'OIT pour l'importance et l'efficacité de son action centenaire fondée sur le tripartisme et le multilatéralisme et pour son influence sur la scène internationale dans l'évolution de la législation et l'adoption de politiques sociales nationales en faveur de la garantie des droits au travail, de l’extension de la protection sociale, du développement du dialogue social et de la lutte contre toutes les formes de discrimination.

L'événement, qui se clôture le 21, réunira plus de 50 Chefs d'État et de Gouvernement du monde entier, dont le secrétaire général des Nations Unies, António Guterres, et le président de la 73e session de l'Assemblée générale des Nations Unies, Maria Fernanda Espinosa, outre les 187 délégations tripartites des États membres de l'OIT, composées de représentants des Gouvernements, d'associations d'employeurs et de travailleurs.

L’Angola, par l’intermédiaire de sa Représentante permanente auprès des Bureaux des Nations Unies et d’autres organisations internationales à Genève, Margarida Rosa da Silva Izata, assume la vice-présidence de la 108e session de la Conférence internationale du Travail, la plus haute instance décisionnelle de l’OIT.

Balises Sociedade  

Lire aussi