ANGOP - Angola Press de Nouvelles Angola PressANGOP - Angola Press de Nouvelles Angola Press

Aller à la page d'accueil
Luanda

Max:

Min:

Accueil » Nouvelles » Société

17.07.2019 - mer. : 20'32 - Mise à jour 18.07.2019 - jeu. : 15'01

La Banque mondiale soutient la protection des familles vulnérables angolaises

Luanda - La Banque mondiale a souligné mercredi à Luanda la nécessité pour le gouvernement angolais de renforcer les actions de protection sociale des familles les plus vulnérables de l'Angola.

Envoyer par email

Pour partager cette nouvelles par courriel, veuillez remplir les informations ci-dessous et cliquez sur Envoyer

Réviser

Pour signaler des erreurs dans les textes des articles publiés, de remplir les informations ci-dessous et cliquez sur Envoyer

Ministre d'Etat aux Affaires Sociales, Carolina Cerqueira, reçoit une délégation de la BM.

Photo: Francisco Miudo

Selon le directeur des Opérations de la BM pour l'Angola, le Cameroun, le Gabon, la Guinée équatoriale et Sao Tomé-et-Principe, Abdoulaye Seck, qui a parlé à la presse au sortir d'une rencontre avec la ministre des Affaires sociales, Carolina Cerqueira, il est nécessaire d'identifier les familles les plus vulnérables et de créer des conditions pour les aider aux moments cruciaux, en période de crise et de manque de ressources.


À cet égard, il s'est dit satisfait que le pouvoir exécutif accorde une attention particulière à la population touchée par la sécheresse dans le sud du pays, en particulier dans les provinces de Namibe, Huíla et Cunene, dans cette dernière 857 443 personnes subissent les effets de la sécheresse et 1,1 million de bovins sont menacés, par manque d’aliment.


Afin d'aider l'Angola, la Banque mondiale a approuvé un financement de trois initiatives structurantes, à savoir le projet de renforcement du système de protection sociale (320 millions de dollars), d'opération d'appui budgétaire (500 millions de dollars) et le projet Bita (énergie et eau) estimé à 500 millions de dollars.

Balises Angola  

Lire aussi