ANGOP - Angola Press de Nouvelles Angola PressANGOP - Angola Press de Nouvelles Angola Press

Aller à la page d'accueil
Luanda

Max:

Min:

Accueil » Nouvelles » Société

23.07.2019 - mar. : 18'14 - Mise à jour 23.07.2019 - mar. : 18'13

La première Dame honore la Fondation portugaise

Lisbonne - La première dame d’Angola, Ana Dias Lourenço, a participé vendredi dernier, à Lisbonne, en tant qu’invitée spéciale, à la cérémonie de la remise des prix Calouste Gulbenkian, qui a marqué l’anniversaire de la mort de son patron.

Envoyer par email

Pour partager cette nouvelles par courriel, veuillez remplir les informations ci-dessous et cliquez sur Envoyer

Réviser

Pour signaler des erreurs dans les textes des articles publiés, de remplir les informations ci-dessous et cliquez sur Envoyer

Première dame d?Angola, Ana Dias Lourenço aux festivités de la Fondation Calouste Gulbenkian

Photo: Cedida

Né à Scutari (de nos jours Usküdar), Istanbul, en Turquie, le 29 mars 1869, Calouste Gulbenkian est décédé en Lisbonne, le 20 juillet 1955, à l’âge de 86 ans.

Anas Dias Lourenço, en visite privée en Portugal, à l’invitation de la Fondation Calouste Gulbenkian, a également participé à la cérémonie présidée par le Président de la République portugaise, Marcelo Rebelo de Sousa.

La première dame de l’Angola a eu l’occasion de s’entretenir avec les anciens présidents du Portugal, Jorge Sampaio et Aníbal Cavaco e Silva, des membres du gouvernement local, des députés et des représentants de la société civile.

À l’occasion, le Grand Prix Calouste Gulbenkian a été décerné au journaliste libanais Amin Maalouf, pour son travail en faveur des droits de l'homme. Autres personnalités et organisations liées au domaine de la culture, de la science et développement humain, ont également été distinguées.

Lors de l’événement, la présidente de l'institution, Isabel Mota, a annoncé la création du Prix Calouste Gulbenkian pour l'humanité. Les Prix sont décernés chaque année depuis 2006, le 20 juillet, en l'honneur du fondateur.

Balises Angola   Sociedade  

Lire aussi