ANGOP - Angola Press de Nouvelles Angola PressANGOP - Angola Press de Nouvelles Angola Press

Aller à la page d'accueil
Luanda

Max:

Min:

Accueil » Nouvelles » Société

08.09.2019 - dim. : 11'59 - Mise à jour 08.09.2019 - dim. : 14'52

Le prince anglais Harry visite l'Angola

Luanda - Le prince anglais Harry effectue du 23 septembre au 02 octobre, une digression en Afrique du Sud, qui le conduira à la ville de Cap, en Afrique du Sud, au Malawi, au Botswana et en Angola, a confirmé dans un communiqué le palais de Buckingham.

Envoyer par email

Pour partager cette nouvelles par courriel, veuillez remplir les informations ci-dessous et cliquez sur Envoyer

Réviser

Pour signaler des erreurs dans les textes des articles publiés, de remplir les informations ci-dessous et cliquez sur Envoyer

Prince Harry de Galles (archives)

Photo: francisco Miudo

Sur le sol angolais, le prince visitera le projet de déminage en Angola, processus mis en évidence dans plusieurs photos diffusées dans le monde entier, lors de la visite dans le pays de sa défunte mère, la princesse Diana.

Les photos de Diana, de 1997, avec des équipements de protection alors qu'elle marchait entre des plaques signalisation de mines, ont été déterminantes pour mobiliser l l'organisation Halo Trust, dont le projet en Angola visait à éliminer les mines laissées pendant la guerre.

Diana est morte quelques mois avant la signature du traité international qui interdisait l'utilisation de mines antipersonnel plus tard cette année-là. La Princesse du peuple était l'un des plus grands défenseurs du déminage des anciens camps de guerre.

Le prince Harry était en Angola pour un projet de déminage en 2013 sur les traces de sa mère.

«Harry va visiter l'endroit où sa mère a été photographiée. Il verra comment une zone qui était un champ de mines dangereux en 1997 est maintenant une rue animée avec des écoles, des magasins et des maisons ", a écrit vendredi le Palais de Buckingham, en référence au site de la ville de Huambo.

Le palais royal britannique a déclaré que la visite serait semblable à celle de la princesse Diana il y a plus de 20 ans. "Les photographies de la princesse Diana visitant le site de déminage et retrouvant des victimes sont devenues des images emblématiques et puissantes", indique le communiqué.

"Le duc est particulièrement fier de continuer l'héritage laissé par sa mère grâce à son travail en Angola", lit-on.

Le prince Harry, accompagné de son épouse Meghan et de leur fils Archie, entamera ce voyage de dix jours au Cap, en Afrique du Sud. Harry, âgé de 34 ans, se rendra également au Malawi et au Botswana à la demande du Ministère des Affaires étrangères, a ajouté le Palais de Buckingham.

À son arrivée à Huambo, le prince Harry sera accueilli par la gouverneure de la province, Joana Lima, qui était également l’hôtesse de la princesse Diana.

Le prince Harry, sixième dans la lignée des successions royales, effectue régulièrement des visites officielles au nom de la reine Elizabeth II, qui est le leader du Commonwealth, organisation regroupant 53 États membres, en majorités anciennes colonies britanniques.

Le voyage sera le premier officier en famille du duc et de la duchesse de Sussex. Meghan, 37 ans, ancienne actrice américaine, a eu Archie, son premier enfant, en mai.

Balises Angola  

Lire aussi
  • 02/09/2019 09:51:04

    Archevêque émérite de Benguela proposé au cardinal

    Rome - Le pape François a annoncé dimanche à Rome la proposition de nommer 13 nouveaux cardinaux, dont l'archevêque émérite de Benguela, le monseigneur italien Eugénio Dal Corso.

  • 28/08/2019 13:19:50

    Les experts soulignent les changements dans les médias angolais

    Luanda - Un débat regroupant des journalistes, personnalités politiques et sociales a souligné vendredi soir, à Luanda, l'existence au pays d'une presse plus ouverte et pluraliste, axée sur la diffusion du quotidien angolais.

  • 03/08/2019 11:23:26

    Décès du journaliste Paulino Neto

    Luanda - Le journaliste angolais António Paulino Neto est décédé vendredi à Luanda des suites de maladie, a-t-on appris d'une source proche de la famille.