ANGOP - Angola Press de Nouvelles Angola PressANGOP - Angola Press de Nouvelles Angola Press

Aller à la page d'accueil
Luanda

Max:

Min:

Accueil » Nouvelles » Société

22.09.2019 - dim. : 13'00 - Mise à jour 22.09.2019 - dim. : 13'39

Les pompiers veulent une loi régissant l'utilisation de la plage

Luanda - Le commandant du Service de la protection civile et des pompiers (SNPCB, sigle en portugais), Bençoa Mateus, a défendu samedi, à Luanda, la nécessité de rédiger une loi réglementant l'utilisation des plages afin de minimiser les risques de noyade.

Envoyer par email

Pour partager cette nouvelles par courriel, veuillez remplir les informations ci-dessous et cliquez sur Envoyer

Réviser

Pour signaler des erreurs dans les textes des articles publiés, de remplir les informations ci-dessous et cliquez sur Envoyer

Salvador José Rodrigues, Secrétaire d'Etat à l'Assurance technique

Photo: António Escrivão

S'exprimant à l'ouverture de la saison balnéaire 2019/20, sous le slogan «Des plages plus sécurisées et inclusives pour tous», il a fait savoir que la loi punirait les baigneurs qui ne respectent pas les règles d'utilisation des plages et des zones interdites.


Au cours de la dernière saison balnéaire, il y a eu 526 noyades, principalement sur des plages, dont 80 à Luanda, suivies des provinces de Benguela (70) et de Huambo (60), et le reste dans des rivières et des lacs.

Le SNPCB ‘‘se débrouille’’ avec un petit nombre de nageurs, de sauveteurs et de plongeurs, d’infrastructures d’appui au sauvetage aquatique insuffisantes, ainsi que le manque de moyens techniques et complémentaires et de mauvaise signalisation des plages.


En présidant cet acte, Salvador Rodrigues, secrétaire d’État à l’Assurance technique du ministère de l’Intérieur, a plaidé en faveur de l’inclusion dans le programme d’éducation de base, de l’approche en matière de protection des plages et de promotion des sports nautiques.


Le responsable a recommandé la réalisation des actions concrètes pour prévenir les risques de noyade sur les plages.


Il a conseillé les jeunes, qui sont les principales victimes de noyade, de s'abstenir de la consommation abusive d'alcool et d'autres drogues, ce qui a été souligné comme l'une des principales causes de pertes en vies humaines sur les plages.

Balises Angola  

Lire aussi
  • 22/09/2019 10:48:35

    Les femmes appelées à multiplier leur visibilité sociale

    Luanda - La Ministre d'Etat aux Affaires sociales, Carolina Cerqueira, a appelé samedi les femmes africaines à multiplier leur participation et leur visibilité dans les instances de prise de décision, de la base au plus haut niveau, en contribuant à la résolution des problèmes au niveau local, national, régional et international.

  • 22/09/2019 10:21:55

    Déminage de plus de deux millions de mètres carrés des terrains

    Caxito (Angola) - Un total de 2.404.400 mètres carrés des territoires des provinces de Bengo et de Luanda ont été déminés par la douzième brigade de l’Unité spéciale de Déminage, rattachée à la Maison de Sécurité de la Présidence de la République.

  • 12/09/2019 18:42:16

    Les Angolais au Portugal se solidarisent avec les victimes de la sécheresse

    Lisbonne - Les associations angolaises au Portugal ont collecté 30 tonnes de biens divers, dont des vêtements, des chaussures, du matériel didactique et des livres, afin d'aider les victimes de la sécheresse dans la province de Cunene.