ANGOP - Angola Press de Nouvelles Angola PressANGOP - Angola Press de Nouvelles Angola Press

Aller à la page d'accueil
Luanda

Max:

Min:

Accueil » Nouvelles » Société

18.01.2020 - sam. : 16'01 - Mise à jour 18.01.2020 - sam. : 16'02

La Corée du Sud réitère son appui au secteur de l'Éducation en Angola

Ndalatando (Angola) - La Corée du Sud tient à réaliser, en Angola, des nombreux projets ambitieux liés à l'Education, et ceux-ci n'attendent que le financement.

Envoyer par email

Pour partager cette nouvelles par courriel, veuillez remplir les informations ci-dessous et cliquez sur Envoyer

Réviser

Pour signaler des erreurs dans les textes des articles publiés, de remplir les informations ci-dessous et cliquez sur Envoyer

Ambassadeur de la Corée du Sud en Angola, Kim Chang- Sik (photo d'archive)

Photo: Clemente dos Santos

Selon l’ambassadeur sud-coréen en Angola, outre l’appui au secteur de l’éducation, et toujours dans le cadre de la coopération bilatérale, Séoul comptait également envoyer à Luanda des techniciens agraires spécialisés, dans le cadre du renforcement de la coopération dans les technologies agraires.

Kim Chang Sik a tenu ces propos samedi (18) à Ndalatando, principale ville de la province de Cuanza Norte, en marge d’une cérémonie de remise de certificats de fin d’études à 59 enseignants formés au Centre éducationnel.

Situé á Lucala, municipalité de la même province, ce Centre de formation d’enseignant est affecté à l’Organisation non gouvernementale norvégienne dénommée « Aide au Développement du Peuple pour le Peuple » (ADPP).

« Notre principal objectif est, dans le cadre de la coopération entre les deux pays, d’échanger des expériences,  afin de faciliter le développement de l’éducation en Angola », a expliqué le diplomatique asiatique.

Kim Sik a fait savoir que son pays, qui octroie annuellement dix bourses d’études à l’Angola,  projetait d’augmenter le nombre de bourses au profit des Angolais qui voudront aller étudier dans les Universités sud-coréennes.

L’ambassadeur a promis de mobiliser davantage de ressources financières pour continuer à appuyer les actions du Centre éducationnel de Lucala, dans le but d’en faire un établissement de formation d’excellence.

Rappelons que le gouvernement de Séoul avait financé, en 2012, par le biais de l’Agence de coopération internationale de la Corée du Sud (KOPICA), les travaux de réfection du Centre éducationnel de Lucala.

Financés par la Corée du Sud, ce projet et tant d’autres encore mis en œuvre dans la même circonscription, ont coûté environ 2 435 000 dollars US.

Lire aussi